|18| Les Ondes Maléfiques de Laura St Andréa

Résumé : Paris, Francie, 2151.

Les glaciers fondent et l’eau monte, comme la température. La sécheresse rend les terres stériles et la population meurt de faim. Le travail se fait rare, l’argent encore plus.

Lina, 17 ans, bac en poche, décroche un job d’été pour aider ses parents. La situation financière de la famille s’est détériorée depuis que son père n’a plus d’emploi.

Lorsque les parents de Lina sont enlevés par des hommes en noir pour une raison qu’elle ignore, elle se retrouve seule, avec sa soeur Emma et son frère Yannis. Aidée par Oncle Alfred, le vieux professeur de son père, elle va infiltrer les sphères du pouvoir et jouer les espionnes. Son but ? Recueillir des informations pour délivrer ses parents.

Mais ce qu’elle va découvrir dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Plongée dans un univers qu’elle ne maîtrise pas, où l’argent le dispute au pouvoir, Lina saura-t-elle rester elle-même ?

Démasquée et menacée de mort, parviendra-t-elle à battre le puissant Petel ?

Nombre de pages : 440 (papier)

Genre : Dystopie

 

Etant sur simplement pro, et préférant lire du papier, je ne m’attendais clairement pas à recevoir des demandes de chroniques en papier ! Laura St Andréa fut la première et avec deux de ses romans alors je la remercie énormément ! Je n’ai pas encore lu le second qu’elle m’a envoyée mais c’est ma prochaine lecture donc je le commence aujourd’hui !

 

Alors pour remettre les choses à leur place et parler du roman un peu comme je l’ai perçu, je vais vous le décrire quelque peu. Lina est une jeune fille de 17 ans dont les parents enfin le père s’est fait battre puis enlevé par des hommes en noir. La mère a déjà été kidnappée et c’est comme ça que ces hommes réussissent à faire chanter le père. Avec sa petite sœur Emma, et son génie de petit frère, ils partent en quête de la maison de leur oncle Alfred grâce à qui, ils échafaudent un plan pour venir à bout de leur société. Grâce à leur groupe de Rebelle vont-ils mener à bien leur mission ? Les apparences sont souvent trompeuses, et si le maître du jeu n’était pas celui qu’il paraissait ?

 

Alors au début du roman donc avant les pages 200 (je tiens à préciser car mon avis peut changer après), j’ai pris quelques petites notes car ces dernières m’ont interpelée dans ma lecture !

La première chose qui m’a sautée aux yeux fut le ton du roman ou plutôt ce qu’il se passait dans cette société dystopique. En effet, j’avais l’impression de lire un roman hors de notre époque mais à cette époque quand même car les choses politiques qu’il pouvait s’y passer, me faisaient vraiment penser à notre société actuelle ! Par exemple avec la loi travail des enfants qui devront aller bosser très tôt et autre chose, la loi 57-4 qui me faisait penser au 49-3 ! Après ce n’est peut-être pas le but de l’auteure mais ces ressemblances m’ont marquées au final tout au long du récit ! Et j’ai trouvé que c’était une bonne idée ! Chapeau bas ! Et au fil de la lecture on a vraiment l’impression de lire une partie de la situation politique ou autre française !

 

Si je peux me permettre un petit conseil même si le ton du roman est adapté je pense à la tranche d’âge souhaitée, il faut éviter les « pff » ou autres choses du genre dans les dialogues ou même en narration parce que c’est un roman et non une pièce de théâtre ! Pour décrire l’essoufflement de la jeune fille, il aurait suffi de couper la phrase mot par mot grâce à des points ! Cela nous aurait donné presque un meilleur sentiment qu’avec les « pff » ! C’est tout ce que j’avais à dire à ce niveau-là mais cela ne reste que mon avis évidemment !

 

Tout au long de ma lecture je me suis rendu compte qu’on avait pas mal de dialogue ce qui donne un rythme assez rapide au roman ! J’avoue que je n’aurai pas été contre un peu plus de narration et de descriptions ! En effet même si les émotions sont tout de même bien restituées, j’aurai aimé en avoir un peu plus, notamment au niveau du petit frère Yannis ainsi que de la petite sœur Emma. Le roman est raconté du point de vue de Lina la grande sœur mais il aurait été intéressant d’avoir les points de vue peut-être de la petite sœur !

Les lieux n’étaient pas assez décrits mais encore une fois c’est mon avis. Cela manque un peu de descriptions comme j’ai déjà dit mais je pense que cela convient à la tranche d’âge visée c’est-à-dire les jeunes filles de 14-15 ans selon ce qui a été marqué sur simplement pro si je ne me trompe pas. En règle générale, il correspond à cette tranche d’âge donc bien joué ! Surtout que généralement et je dis bien généralement, les « jeunes » lecteurs préfèrent un roman où ils retrouvent pas mal de dialogues car cela donne un meilleur rythme au roman, ainsi que des espaces entre chaque paragraphe de descriptions ou de narration quoiqu’elle soit. Ah oui pardon autre formulation et peut-être mieux : cela rend le récit plus vivant ! Merci mémoire de poisson et ma feuille de notes x)

 

Pour être un peu plus général, c’est une histoire qui fonctionne très bien ! Même très très bien ! Elle est simple à lire, adapté à tout âge je dirais, enfin pas trop trop jeune non plus mais 14-15 ans c’est un très bon départ même un peu plus tôt selon les facilités de lecture de la personne ! J’ai beaucoup aimé lire ce roman parce que le style est agréable à lire, c’est une lecture qui malgré ces plus ou moins 400 pages se lit rapidement ! Les personnages sont attachants et je crois que celui que je préférais est celui dont on parlait sûrement le moins : le petit Yannis ! Eh oui il fallait que ce bout de chou de 6 ou 7 ans, regarde des documentaires historiques et soit un petit génie ! Il me faisait beaucoup penser à mon petit frère au même âge alors je ne pouvais que l’aimer ! Emma était la petite sœur que j’aurai bien aimé avoir je crois ! Une petite chipie mais qu’on adore quand même ! Et puis Lina qui doit supporter un très grand poids sur ses épaules malgré son jeune âge ! Mais toute cette tribu est bien accompagnée ! Oncle Alfred et les Rebelles y veillent au grain !

 

Pour conclure je vous conseille ce roman pour plusieurs raisons comme dit précédemment :

Une lecture simple et rapide, une lecture amusante et très mignonne aussi et un fond beaucoup plus profond je pense que ce qu’il ne le laisse paraître !

 

Voilà ! Merci encore à Laura pour ce SP et en route pour la lecture de son second roman !

 

Gros bisous !

Votre Cocci-Lectrice !

2 réflexions sur “|18| Les Ondes Maléfiques de Laura St Andréa

  1. Laure St Andréa dit :

    Merci la Cocci-Lectrice pour cette chronique détaillée et enthousiaste.
    En effet, j’ai volontairement calqué notre quotidien et l’ai transposé dans un futur proche en poussant plus loin certains curseurs comme la fonte des glaciers et la difficulté de se nourrir sainement. J’ai également volontairement limité les descriptions pour à la fois m’adapter au lectorat visé mais également laisser libre cours à son imagination.
    Si Yannis ressemble à votre petit frère, j’en suis ravie !

    J’aime

    • Sophie Csx dit :

      Avec plaisir voyons ! Je viens de commencer La Princesse fantôme ! C’est bien ce qu’il me semblait ! C’est donc maîtrisé et parfaitement bien joué :p Merci encore !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s