|41| A Girl Reality d’Oderu Chan

Suite de « A Girl Utopia ».

Résumé : Je suis née dans l’ère du Renouveau. Un Monde où les femmes sont au pouvoir. Un monde où les hommes sont devenus de simples « Masculins » et ont perdu leur statut. Privés de liberté, ils n’ont qu’un rôle servir leur « Maîtresse ». Mais moi, j’ai promis à mon Masculin de lui rendre sa liberté. Recherchée par les Gardiennes, j’ai fui ma Cité avec un groupe de rebelles dans l’espoir de rejoindre le camp de Thoune, pour rencontrer celles qui pourront nous aider : les Délatrices. Pourtant, à l’extérieur, le monde est dévasté, ravagé par des tempêtes et envahi par ces choses dont personne n’osait parler : les Dévihomulus. Pour atteindre le camp, je n’ai pas le choix, je vais devoir les affronter, mais bientôt, de nouveaux ennemis nous barrent la route et je me retrouve séparée de Saturn. Emprisonnée par ce nouveau groupe de renégats, je suis sur le point d’en apprendre davantage sur le passé de mon Masculin…Entre révélations et réalité, mon voyage s’annonce bien plus cauchemardesque que je ne le croyais !

 

Nombre de pages: 520 (papier)

 

Genre: Dystopie

 

Je remercie l’autrice pour l’envoie de son roman car j’ai eu le droit à une magnifique dédicace dedans avec un superbe dessin et une tite coccinelle ! Franchement ce roman vaut largement le détour et encore plus en papier parce que les couvertures et surtout celle-ci…Enfin les deux le sont et je suis sûre que celle du troisième et dernier tome sera aussi magnifique ! Cela donne une forte envie de lire le roman puisque pour ma part ce qui me fait accrocher c’est couverture et résumé par la suite !

 

Dès l’ouverture du roman, j’ai de suite replongé dans son univers parce qu’elle nous avait laissé au moment d’une fuite qui ne laissait rien présager de bon. Je trouve que reprendre à ce moment-là, dans la rapidité, la pression que subisse les personnages ainsi que la pression gouvernementale tout autant que celle de l’inconnu puisqu’Erine et Saturn ainsi que Palma et Eric ne savent pas du tout dans quoi ils s’engagent, ni ce qui les attend parce que sortir de leur Utopie c’est risqué. Le monde hors de leur cité « d’or » c’est vraiment autre chose et surtout peuplé d’êtres immondes comme les Dévihomulus et les heynas (si je ne me trompe pas de nom). D’ailleurs ces créatures ou surtout la première cachent plus de secrets que l’on y pense ! J’ai trouvé ça très intriguant d’ailleurs parce que même si on pourrait trouver seul ou presque, nous avons toujours une phase complète d’incertitudes. Vont-ils retrouver les Délatrices ? Est-ce que cela ne sera pas un autre guet-apens ? Que va-t-il se passer par la suite ?

 

J’ai beaucoup aimé ce nouveau tome puisque nous avions la chance d’avoir aussi le point de vue de Saturn ce qui n’était pas négligeable à la compréhension des évènements passés et de ce qui pourrait être leur avenir et ce qui réussira peut-être à réduire à néant cette société néfaste aux hommes mais je pense que cela l’est autant aux femmes puisqu’on pourrait les penser partiellement contrôlés grâce aux règles imposées afin de garder leur domination sur les hommes. Le point du vue du Masculin nous ramène aux temps d’avant, nous explique tout depuis le début et comment cela se passe pour des enfants mâles ainsi que ceux qui deviennent Askaris (si je ne me trompe pas). C’est vraiment sympa parce que de un : c’est un Masculin, de deux : il vit l’oppression féminine et peut nous raconter toute l’évolution qu’il y a eu ainsi que ce qu’il a vécu lui et son ressenti sur les nouveautés, sur sa rencontre avec Erine qui chamboule tout (oui oui comme le jeu ! :p ). J’ai trouvé ces chapitres intrigants pour les raisons citées au-dessus mais parce qu’un certain mystère planait tout de même. Il restait des parts d’ombres autant pour Saturn que pour nous même.

Ce point de vue se mélangeait à celui de notre héroïne sans qu’ils ne se marchent dessus. Que je m’explique, en réalité parfois nous pouvons trouver dans les romans un changement de point de vue à chaque chapitre, mais ils racontent des fois la même chose. Ici ce n’est pas le cas, ils sont complémentaires l’un de l’autre, c’est ce que je trouve encore plus appréciable 😊

 

Parlons alors des personnages. Sincèrement je suis ravie parce qu’on voit une nette évolution du côté de Saturn, un jeune homme qui s’affirme et commencerait même à prendre les devants. Erine n’est plus la seule à vouloir sauver toute la population, ni la seule à pouvoir prendre les devants. Je n’en donnerai pas la raison car ce serait spoiler le roman, mais Saturn va devenir un élément clé de cette saga. Je dirais même qu’il pourrait bien en devenir le héro car il est en capacité de vraiment faire bouger les choses…Mais je ne dirai pas pourquoi non plus, il ne vous reste qu’à lire ce roman pour le savoir ! Quant à Erine, affaiblie, on la sent amoindrie par toutes les informations nouvelles par ces changements qu’elle subit étant une femme de « l’Utopie » comme elle est appelée dans le roman. Il est difficile de s’adapter mais elle se rend compte Ô combien il est important de faire bouger les choses, de changer ce monde néfaste dans lequel ils vivent actuellement. J’ai bien apprécié Eric et Palma (que je ne me trompe pas de prénom non plus) parce qu’ils permettaient d’élargir un peu les relations ce n’était pas centré autour de Saturn et Erine. Palma est une sympathique pipelette, j’aimerai bien apprendre à mieux la connaître et peut-être la voir apparaître un peu plus dans le prochain tome quitte à lui trouver une utilité à ce que je vais appeler… « la Cause » !

 

L’univers est toujours aussi intéressant, on pourrait le mettre en parallèle avec des situations de notre société actuelle tout comme les anciennes. Parfois cela me fait penser à l’Egypte ancienne où les femmes étaient souvent reines. On découvre à travers les lignes une nouvelle culture poussée à l’extrême pour certainement montrer ce qu’il est important de ne pas dépasser : ne pas nuire à la liberté d’autrui, je pense que ce serait une bonne première morale pour ce roman. Après ce n’est là, évidemment que mon avis 😊 J’avoue que j’ai vraiment hâte de savoir la suite pour voir comment est-ce que tout cela va « exploser » si cela explose et comment on peut se remettre de tant d’années passées à trouver le moyen de supplanter l’autre sexe (au début les hommes avec les femmes et maintenant l’inverse) !

 

Tous ces points mêlés avec une plume qui a pris en assurance et un style toujours très agréable à lire, je pense que vous avez le combo parfait pour passer un très bon moment ! Quant à la fin, elle me laisse encore sur ma faim. On sent qu’on se prépare à quelque chose de plus grand et que le pire et/ou le meilleur est encore à venir :p

 

Pour conclure : Une saga que je suis particulièrement heureuse d’avoir découverte parce que c’est une vraie révélation pour moi et un coup de cœur total ! J’adore le contexte socio-culturel du roman parce qu’il nous fait réfléchir sur la condition des hommes et des femmes dans la société d’aujourd’hui tout en nous faisant passer un super moment de lecture ! Les personnages sont bien développés, attachants et ce deuxième tome nous permet d’en apprendre plus sur Saturn ce qui est un point très positif ! L’action ne nous laisse pas en marge, c’est-à-dire qu’on ne sait plus où donner de la tête car nous n’avons pas vraiment le temps de nous reposer que nous avons du rebondissement ! La plume de l’autrice a, pour moi, gagné en maturité et s’affirme tout autant que les personnages ! Le prochain tome…s’annonce haut en couleur et j’ai vraiment hâte de le lire !!

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s