|49| Insolent Rider de Kentin Jarno

Résumé : Fraîchement diplômé de l’examen du barreau, Oliver pensait le plus difficile derrière lui. C’était sans compter sur son premier client, Wolf, biker secret au charisme plus que… mordant.

Et s’il suffisait d’un simple contrat, une opportunité de se racheter pour parvenir à les rapprocher ?

Entre haine et désir, mises en danger et infiltration à haut risque, le jeune avocat arrive à la conclusion suivante : le temps presse, car la guerre des gangs est proche.

Prends garde, Oliver, ou le grand méchant loup te prouvera bientôt que l’enfer n’est pas toujours pavé de bonnes intentions…

 

Nombre de pages : 194 (numérique)

 

Editeur : Butterfly Editions

 

Genre: Romance MxM (Male vs male)

 

Je remercie Butterfly Editions pour sa compréhension et l’envoie de ce service presse qui m’aura donné un peu du fil à retordre à cause de ma liseuse. Comme dans un conte de fée, tout est bien qui finit bien !

Merci aussi à Netgalley !

 

Pour commencer, j’avais très envie de découvrir l’auteur car sur la « toile » si je peux parler ainsi, j’en ai beaucoup entendu parler que ce soit sur Wattpad, ses premiers romans ou celui que je vous présente. Je voulais savoir si cet engouement était justifié (enfin c’est maladroit comme expression) mais je voulais voir par moi-même surtout. Et comme beaucoup de monde en parlait, me l’a conseillé je me suis dit « Why not ? » en plus j’avais besoin de sortir de mon genre de lecture du moment et des romances hétéro !

 

Au premier abord c’est une histoire qui a quasiment tout pour me plaire : une bonne part de sombre, des bikers, un en particulier avec un sale caractère ! J’avoue l’avoir commencé avec pas mal d’attentes qui n’ont pas été totalement comblées ! Alors l’histoire débute rapidement sur la situation qui a donné ce roman. Le biker a besoin d’un avocat après un nouveau problème. C’est là que nos deux protagonistes se rencontrent et c’est plutôt…Explosif !  D’un côté nous avons Wolf, ou Yannis (j’aime beaucoup ce prénom pour le coup), ténébreux, arrogant et on pourrait aussi dire sûr de lui, égoïste même si ce n’est pas forcément le cas. Puis de l’autre Oliver qui est persévérant (avec Wolf il faut l’être c’est sûr), mais qui parfois me paraît naïf ou trop « innocent ». Ce n’est pas mauvais hein ce n’est que mon avis 😉 Leur relation est assez rapide, tout de suite ils sont « attirés » l’un vers l’autre bien que l’un ou l’autre ne comprenne pas réellement ce qu’il ressent ! Ils se cherchent, sont comme des chiens et chats. C’est sympa à lire au début parce que les réparties de Wolf tout autant que celles d’Oliver sont vraiment marantes mais après j’ai trouvé justement que cette rapidité était un peu dommage. Ce que j’ai apprécié était le refus d’Oliver de se mettre dans sa relation pendant un certain moment jusqu’à ce qu’il cède mais qu’au final ce soit Wolf qui n’est pas « vraiment » pour, enfin façon de parler. Le jeu qu’ils ont ensemble dès le départ rajoute du piment jusqu’à ce qu’on en ait le dénouement. J’ai beaucoup aimé les petites attentions que l’avocat pouvait avoir envers son « client » surtout quand il l’appelle par son prénom et pas par son surnom. Tout ne fut pas « rose » dans leur relation si tentait qu’elle l’ait été un jour mais malgré un lourd secret, ils réussissent à aller de l’avant, au-delà des obstacles…Enfin jusqu’à la fin.

 

La plume de l’auteur est très sympa à lire, pas compliquée. On y retrouve un certain vocabulaire et parfois le style est brut et nous permet de rire ! Les descriptions sont présentes mais bien écrits, pas dérangeantes du tout. J’avoue ne même pas les avoir vu passer. J’aurai parfois aimé un peu plus de développement sur les émotions, ou les lieux car même s’il y a un cadre spatio-temporel, je le trouve assez peu exploité. Après est-ce que cela aurait été servi à l’histoire ? Pas forcément donc voilà XD

 

Parlons maintenant des personnages ! Je ne sais pas si j’ai réussi ou pas à m’attacher aux personnages mais je dois dire qu’ils étaient bien développés car leur évolution était perceptible dans le roman. Wolf passe pour un « gros connard mais qu’on adore » enfin surtout au début. On a pu le suivre dans toute l’histoire et voir pourquoi il était comme ça bien que pour moi il reste des parts d’ombre. Peut-être aurons-nous une explication dans le prochain tome ? Ou un peu plus d’informations sur lui ? Je l’ai bien aimé, de toute façon je suis toujours assez fan des gros durs, des perso « méchants mais pas vraiment », de ceux qui se cachent derrière un masque de dureté ! Quant à Oliver je l’ai trouvé…charmant ! Vraiment ! Il m’a bien plu aussi ! Il était touchant mais il savait prendre des décisions ! Il n’avait pas peur de faire face au grand méchant (oupas) Loup (c’est le cas de le dire) ! Il avait aussi son petit caractère et c’était agréable qu’il le garde tout du long ! Il n’y a pas tant d’autres personnages que ça mais ceux qui sont présents ajoutent quelque chose au récit (notamment les membres des bikers) ! Puis j’ai bien aimé leur relation enfin j’ai déjà dû le dire mais bon.

 

Dans ce roman, ce ne sont pas que deux personnages, une histoire d’amour. Ce sont des actions autour du gang, une recherche de rédemption peut-être bien (ou pas du tout mdr vu comment ça tourne à la fin), et plein de petites choses qui nous font apprécier notre lecture ! Je n’ai pas été surprise de ce qu’il se passait, j’ai trouvé ça assez prévisible ! La seule chose qui m’a un peu surprise c’est la moitié de la fin, je m’attendais à ce que cela se termine quand ils se « séparent » ou s’envoient un peu bouler mais dès l’instant que la part « sombre » arrive pour ne pas spoiler, il m’était facile de savoir comment cela se terminerait !

 

La fin n’est pas mauvaise car elle appelle notre possible envie de lire la suite, mais elle ne laisse pas place à un grand suspens je pense car :

 

SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

 

 

 

 

Le coup du coup de feu…Entre deux personnages sans savoir lequel est touché c’est assez évident. Soit c’est le héro mais il va vivre sinon je ne vois pas comment il pourra y avoir une suite, soit c’est l’autre parce que c’est le « méchant » et qu’il faut le virer. Soit il y a une troisième option mais il faut que je réfléchisse à laquelle encore XD

 

SPOIL FINI SPOIL FINI SPOIL FINI !

 

 

Du coup c’est une fin que j’ai bien aimée mais assez prévisible !

 

Pour conclure : C’est un roman que j’avais très hâte de lire et que j’ai beaucoup aimé lire ! L’histoire m’a plu parce qu’il y avait pas mal de rebondissements et que j’ai vraiment aimé la relation qu’entretiennent Oliver et Yannis. La plume de l’auteur est agréable à lire et assez simple à comprendre ! On retrouve aussi pas mal de vocabulaire, des répliques vives mais assez drôles par moment ! J’ai adoré Yannis et sa répartie…Ou ses réparties cinglantes ! Et puis oui voilà, tout simplement l’histoire m’a plu et je vous la conseille afin de passer un bon moment de lecture !

 

Gros bisous !

Votre Cocci-Lectrice

Publicités

2 réflexions sur “|49| Insolent Rider de Kentin Jarno

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s