|66| Eros de Gabarelle Corentin

Résumé : Gabrielle, une jeune franco-américaine de vingt-trois ans, quitte sa ville natale de New Haven pour s’installer à Paris. Elle y fait la connaissance d’un beau brun au regard intrigant prénommé Maxence. Ce dernier l’initie aux jeux de rôles. Les deux amants réinventent leurs débuts lors de rendez-vous secrets. La passion va prendre le dessus et les entraîner vers une relation dévorante, proche de l’addiction. Seront-ils prêts à accepter ce ravissement à l’autre ?

Nombre de pages : 398 (papier)

Genre : Romance

 

Coucou ! Me revoilà pour une nouvelle chronique ! Je remercie Gabarelle pour l’envoi de son roman 😀 Il a traversé les frontières pour me parvenir héhé !

 

Alors commençons par parler sérieusement. Le début du roman eh bien je n’ai pas réussi à bien m’intégrer à l’histoire car je me suis focalisée sur le fait du journal intime et comme ce n’est pas sous ce format qu’était présenté l’histoire. En soit, ce n’était pas dérangeant mais il m’a fallu un peu de temps pour commencer à apprécier ainsi qu’à rentrer réellement dans ce qu’il se passe. Le début m’a paru étrange, pas à cause de l’écriture ou de ce qu’il s’y passe comme déjà dit, mais selon mon avis, mon ressenti. Nous avions une héroïne que je pourrais qualifier de déjantée sexuelle (oui j’exagère un peu mais je la voyais comme une petite furie) et c’était amusant. Les hommes semblaient être ses proies. Gabrielle s’est ensuite envolée pour Paris avec un homme en tête qu’elle n’avait pas pu avoir avant son départ…Ca c’était sympa parce qu’on peut se demander si elle va le revoir, ou si cet homme ne restera qu’un songe. (Evidemment on sait ce qu’il se passe grâce au résumé mais j’aime bien imaginer d’autres choses !) Je me suis accrochée et ça a payé ! Voici mon impression et avis sur la suiiiiiiiiiiiiiite !

 

Eh bien au lieu de parler de la suite, je vais parler des personnages. Maxence, et Gabrielle principalement. Tous les deux forment un sacré duo. Autant passionnel qu’explosif ! Gabrielle est une jeune femme que j’ai trouvée étonnante par son impulsivité ainsi que ses réparties particulièrement amusantes ! Elle est pleine de vie, c’est super sympa de la suivre à travers cette histoire, et c’est aussi intrigant par le fait des carnets que sa cousine veut qu’elle écrive pour une expérience. Malheureusement la vie n’est pas toute rose avec notre héroïne mais nous pouvons la voir être plus forte qu’il n’y paraît et prendre des décisions dures mais nécessaires, chose que peu de personnes je pense réussissent. Mais là n’est que mon avis et je ne sais pas si j’aurais surpassé toutes ces épreuves. Elle est aussi pleine de ressources ce qui en fait un personnage équilibré et intéressant à découvrir ! Maxence, je crois que je suis tombée sous son charme car l’héroïne réussirait presque à nous faire tomber follement amoureuses de lui. Il nous paraît gentil, ses idées de jeux de rôle sont bonnes. On ressent son charisme à travers les lignes. Je l’ai trouvé cependant plus mystérieux que Gabrielle, cependant je ne sais pas si je pourrais le qualifier de plus profond ni lequel des deux l’est ! J’ai beaucoup apprécié tous les autres personnages parce qu’ils apportaient un plus parfois amusants, drôles et d’autres touchants (tous comme la famille de Gabrielle avec qui cela n’avait pas l’air d’être tout rose) ! Belle petite bande !

 

Bon du coup je suis bien obligée cette fois-ci de parler de l’histoire. Comme je l’ai dit le début était un peu long pour moi car je n’ai pas su entrer dans le roman tout de suite. Après ça j’ai découvert une histoire intrigante bien que je pense après la lecture qu’il faut toute la série à mon humble avis pour comprendre tout ce qu’il s’y passe. C’est censé être un journal comme déjà dit il me semble mais cela n’en a pas la forme (évidemment je crois que je me répète XD) du coup en réalité ce n’est pas plus mal. Pourquoi ? Eh bien car le journal intime reste très cadré, et ne laisse pas forcément place aux autres personnages ce qui n’est pas le cas ici. J’ai trouvé ça dommage que l’autrice n’insiste pas plus sur les jeux de rôle car je pensais que comme c’était spécifié dans le résumé il y en aurait plus ou qu’on passerait un peu plus de temps dessus. Cependant j’ai beaucoup aimé ces passages car ils changeaient de leur amour passionnel ! Ah et quelle passion sérieusement…Cela faisait tellement plaisir à lire…Et en même temps cela devient déchirant dans d’autres moments…Je n’ai pas remarqué d’incohérences, de manque de description ou de quoi que ce soit d’autre. Ah peut-être le fait de parler un tout petit peu des recherches de la cousine alors que je sais que la série se base dessus j’aurais aimé en savoir plus à vrai dire, car c’est tout de même vachement intrigant ! Lire les journaux intimes de personnes qui sont dans le coma ! Leur lire leur propre vie ! Du coup j’ai plein de questions…Qui resteront sans réponse jusqu’au deuxième tome 😀

 

La plume de l’autrice est superbe à lire. Elle est teintée d’une réelle passion. Les descriptions n’étaient pas ennuyeuses, il y avait juste ce qu’il fallait pour que cela ne soit pas trop long ni trop court. Je me suis totalement laissée aller au fil des mots et des phrases du roman, je n’y ai vu aucun soucis particulier ni aucune longueur ou quoi que ce soit qui aurait pu gêner la lecture. Elle avait les mots justes pour désigner ce qu’elle souhaitait dans son histoire donc bravo à toi ❤

 

Abordons maintenant la fin. Pour moi, elle était très rapide, très belle certes mais trop rapide aussi. En effet nous avons droit à plusieurs ellipses temporelles, très grandes car de plusieurs années. Même si dans le chapitre nous avions une explication de ce qu’il s’était passé, j’aurais apprécié que ce soit un peu plus approfondi surtout au dernier chapitre au moment de la « cassure » la plus « grosse » de l’histoire j’ai envie de dire. Et si je ne l’ai pas forcément comprise, j’ai vraiment hâte de lire la suite ainsi que toute la saga parce que comme je l’ai déjà dit cette histoire est une GRANDE histoire, elle ne se résumé pas à un tome, elle va bien au-delà. Et je suis super intriguée par les carnets à rédiger dont on a la mention plusieurs fois dans le roman !

 

Pour conclure : c’est une lecture que j’ai bien apprécie, qui est intrigante et une magnifique histoire passionnelle. Le titre convient parfaitement au roman puisqu’on voit à quel point la passion (« Eros ») peut être tout aussi belle que destructrice. Les personnages sont bien construits, forts pour certains, mystérieux pour d’autres. A la fin de notre lecture il n’est pas inintéressant d’avoir des questions laissées sans réponse (comme je l’ai évoqué dans la chronique) tel que les carnets (oui oui encore j’en parle mais ça m’intrigue trop), ou alors la relation de nos deux protagonistes ! J’ai qu’une chose pour terminer : à quand la suite ?

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Une réflexion sur “|66| Eros de Gabarelle Corentin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s