|133| Bewitched by the darkness de Micaela Barletta

Résumé : Âmes sensibles, s’abstenir !

Méfiez-vous des apparences.

Derrière mon charme se cachent de funestes envies.

Derrière mes yeux, ce ne sont pas les fenêtres de mon âme qui s’ouvriront à vous, mais bien les portes de mon enfer.

Pourtant, elle, jeune et fragile, l’a deviné au premier regard… alors pourquoi ne s’enfuit-elle pas ? Pourquoi ai-je décidé de l’épargner ?

 

Genre : Dark romance (si je ne me trompe pas)

 

Nombre de pages : 193 (papier)

 

Merci à moi pour ce petit cadeau et aux éditions Elixyria pour l’envoi 😀 Cette histoire me faisait de l’œil depuis si longtemps…Pour dire j’ai lu les 9 chapitres qu’il y avait sur wattpad une fois ou deux et j’ai cherché un moment le roman sans le retrouver XD Du coup, quand il y a eu l’offre, j’ai sauté dessus !

 

Du coup le début, je m’en souvenais, je l’avais déjà lu. Mais j’ai été heureuse de le relire parce qu’il fallait bien que je le reprenne de zéro. Surtout qu’il pouvait y avoir des changements entre ce que j’ai déjà lu et ce que je relisais. Je ne sais pas si je les ai perçus parce que cela faisait vraiment un très long moment entre la première et deuxième fois mais j’ai beaucoup aimé de toute façon. J’avais trop hâte d’enfin me plonger dans le roman que j’en suis rapidement arrivée à tourner les pages aussi vite que mes yeux lisaient !

 

L’histoire en général manquait pour moi de développement mais j’ai tout de même beaucoup aimé. Sincèrement, cette noirceur, ces passages qui pour moi n’étaient pas forcément gores de chez gores ou impossible à lire, j’ai ADORE ! J’avais surtout envie de lire tous ces passages et j’ai clairement supporté ça, j’en aurais voulu plus. Quoi ? Sadique moi ? Non absolument pas. Le fait d’avoir une double personnalité avec le personnage principal est vraiment intéressant parce qu’on passe de l’un à l’autre comme s’il y avait deux histoires. Evidemment ce n’est pas le cas. Un troisième personnage fait son entrée, on le sait important parce qu’il est vraiment pas mal présent puis chamboule toute la vie de notre cher Caleb. Ses certitudes volent peut-être un peu en éclat. L’histoire est bien rythmée, on sent la tension se nouer petit à petit à cause d’une intrigue qui se presse de plus en plus. On sent la fin proche et pourtant…Si loin aussi. C’est une étrange sensation mais j’ai frissonné plusieurs fois montrant mon envie de savoir le fin mot de l’histoire. Le récit est brutal, sombre bien bien dark et c’est ce qui me plaît en ce moment héhé !

 

Les personnages. Dans ce roman, on ne trouve pas quinze mille personnages. On réussit à tous les suivre et les reconnaître sans aucune difficulté. Caleb…Ah ce Caleb. C’est un personnage très charismatique qu’on ne connaît pas tant que ça. On le découvre tout au long du roman, on le suit dans tous ses coups de folie tout autant que les moments d’accalmie et de recherches. Sincèrement j’ai beaucoup aimé cet homme qui au-delà d’être un psychopathe voire pire que ça, était un mari, un psychologue. J’ai aimé sa psychologie, la manière dont il intervenait dans le roman même si j’aurais aimé en avoir un peu plus dans ce premier tome. Nous avons ensuite Ohanna, la femme de Caleb. C’est une personne incroyablement douce et aimante mais je la plains un peu…Quel mari elle a…J’aurais adoré la voir un peu plus, que son histoire soit approfondie, qu’elle soit plus active. Elle subit tout ce qu’il se passe sans en avoir conscience. En dernier, je parlerai de Nastasia. Une jeune femme étrange mais téméraire. Elle a bien plus de secrets que prévu, elle m’a intrigué tout au long même si parfois elle m’insupportait plus que prévu. En tout cas, je dois dire que ces personnages étaient assez profonds, même si j’aurais aimé plus les découvrir. Bon je ne sais pas comment malheureusement, mais peut-être plus d’un je ne sais quoi. Je ne saurais pas expliquer. Sinon bravo héhé !

 

J’ai beaucoup aimé le style de Micaela. Il était assez simple, enfin il m’a beaucoup beaucoup plus parce qu’en étant directement dans la tête des personnages, on ressentait plus de choses. Comme souvent dans les romans à la première personne. Ici c’était clairement nécessaire afin de mieux comprendre les enjeux, de mieux remarquer la tension, l’étrangeté Caleb. Les émotions étaient présentes, peut-être pas assez mais c’était top. Il y avait des descriptions seulement si c’était nécessaire. Sincèrement, j’ai accroché directement.

 

Concernant la fin…Intrigante, intéressante mais qui ne présageait absolument rien de bon pour la suite. Et je me suis empressée de la lire en plus XD ! Je n’ai pas su résister !

 

Pour conclure : C’est un roman que j’attendais de lire avec une impatience peu contenue et que j’ai adoré lire. J’aurais toutefois aimé plus de développement en général parce qu’il était assez court. J’ai beaucoup aimé le personnage de Caleb parce qu’il faut dire que j’étais dans ma période, j’aime les psychopathes, les véritables fous et tortionnaires. Le rythme de l’histoire était bon, très agréable à lire. J’ai ressenti de la tension tout au long et j’avais très hâte de lire la suite à la fin. Je vous le conseille mais attention d’être bien accroché si vous êtes sensibles 😉 Cela ne m’a posé aucun problème mais bon ! N’hésitez pas ! Attention par contre ce sera une version rééditée mais tout aussi bien. C’est en format intégrale en plus et il semblerait qu’un autre tome soit en approche…Restez aux aguets…Le loup n’est jamais bien loin !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s