|164| Les élus de Veronica Roth

Résumé : Appelés par une prophétie pour vaincre l’Obscur, les Élus ont sacrifié leur jeunesse pour sauver le monde.

Dix ans plus tard, les cinq adolescents ont désormais trente ans et célèbrent une décennie de paix. Tous ont oublié cette sombre période et profitent de la célébrité que leur a accordée cette victoire. Tous sauf Sloane, encombrée par sa notoriété et hantée par le souvenir de son ennemi.

Lorsque d’étranges phénomènes se produisent, les Élus sont une nouvelle fois sollicités par l’État. Si tous pensent qu’il ne s’agit que de coïncidences, Sloane, elle, est persuadée que l’Obscur est de retour. Acceptera-t-elle de reprendre le rôle de l’héroïne potiche que le public aime tant, ou prendra-t-elle enfin le contrôle de son destin, quitte à briser la prophétie ?

Être un héros n’est pas une destinée… c’est un choix.

Genre : fantastique

Nombre de pages : 450 (papier)

Merci beaucoup aux éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce service presse que j’avais très envie de découvrir !

Malheureusement dès le début, j’ai énormément de mal à me plonger dans ce roman. Je ne sais pas trop si c’est le style d’écriture, si c’est l’histoire en elle-même parce que je ne voyais pas où on voulait en venir mais…Je n’y arrivais tout simplement pas. Pourtant, j’ai continué parce que je déteste abandonner un livre.

Pour l’histoire, comme je le dis, je ne voyais pas où on voulait en venir autre qu’encore un souci magique, où les Elus allaient devoir intervenir de nouveau. Seulement après une première partie d’histoire difficile pour moi dans la lecture parce que je n’y trouvais pas grand intérêt, je me suis demandé ce que nous réservait la seconde partie. Dans la première, on rencontre chacun des personnages, on apprend ce qu’il s’est passé avec des chapitres sur le présent, des chapitres sur ce qu’il s’est passé, des chapitres sur ce que cherche Sloane. Je dois avouer que c’était là, le compliqué. Ces changements constants ne m’ont pas permis d’être entraînée dans le récit puisque ce dernier était sans cesse coupé par les articles de presse, scientifiques ou autre. Bon eh bien, malheureusement, j’ai eu beau vouloir continuer, je n’ai pas accroché du tout. L’univers est pourtant intéressant, bien bâti je suppose et très complet mais je n’y arrivais pas. J’ai lu bien plus de la moitié et ça n’a pas fonctionné avec moi.

Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, le seul qui me plait eh bien c’était Albie mais ceux qui ont lu savent. Quant à Sloane, elle était sympa, plus profonde peut-être que les autres, plus recherchée aussi même si je peux me tromper mais je ne sais pas, quelque chose n’allait pas forcément. A être trop secrète…Enfin il faut avouer que ça devait être celle que j’ai le plus aimé avec Albie. Quant aux autres :Matt, Esther, Inès, Mox, Neron ; je n’ai pas réussi à vraiment les cerner. Après cela vient certainement du fait que je n’ai pas fini le roman mais bon…On verra bien si je le termine !

Le style, dans ce roman, est riche. Bien trop riche pour moi je le crois. C’est une des choses qui ne m’a pas permis d’apprécier ma lecture. Il y avait énormément d’informations en tout genre que ce soit au travers des descriptions, que des différents articles que nous avions comme je le cite plus haut. Je trouvais les phrases parfois un peu lourdes même si cette complexité parfois devait être voulue. En soit, le vocabulaire n’est pas forcément compliqué à comprendre mais bien adapté au roman ce qui m’a parfois perdu. Plus d’une fois. Je n’ai pas retrouvé la plume que j’avais tant aimé dans Divergente par exemple.

C’est un abandon, je finirai certainement le roman à une autre période mais là je n’y arrive pas, je ne pense pas que pour l’instant il soit fait pour moi. Cependant, je ne doute pas qu’il puisse convenir à d’autres personnes comme je l’ai vu sur les réseaux sociaux.

Pour conclure : Ce roman est pour moi le premier abandon même si je lui laisse la porte ouverte, pour dans un futur plutôt lointain, le continuer et le terminer. Malheureusement, même si le résumé me tentait beaucoup, je suis totalement passé à côté. Je n’ai pas retrouvé la plume de l’autrice que j’avais beaucoup apprécié dans Divergente. Pour moi c’était assez lourd, lent et long. Les trois L XD L’intrigue pourtant intéressante tout comme l’univers riche, bien bâti et complexe, bien pensé ne m’a pas convaincue non plus à cause de ces chapitres « informations » avec les coupures de presse, articles scientifiques, infos complémentaires parce que j’ai tout simplement perdu le fil du récit dans le présent à chaque fois qu’il y avait ces moments. Je ne dis pas que j’aurais forcément fait autrement ni qu’ils sont à retirer mais pour moi, ça m’a posé soucis même s’ils servaient à révéler des choses. Cependant, s’il ne m’a pas plu, je ne doute pas qu’il puisse plaire à d’autres personnes et le souhaite fortement.

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s