|180| Noé 982 de Charlie Cosa

Résumé : An 2026.

Depuis 63 ans et au péril de leur vie, les « Épargnés » du camp Noé 982 extraient du charbon destiné à soutenir leur pays en guerre.

Chaque semaine, un train automatique vient récupérer le précieux combustible avant de disparaitre vers l’inconnu.

Jo, 19 ans, est l’une des habitantes de l’enclave. Son sourire solaire et son apparente désinvolture contrastent avec son sentiment d’enfermement. Elle rêve d’ailleurs, de liberté, et les hautes palissades d’acier qui verrouillent son quotidien l’étouffent. Mais tant que la paix ne sera pas signée, les portes du camp ne s’ouvriront pas.

Il en va de la sécurité des Noés.

Pourtant, Jo ne peut s’empêcher de douter, non seulement de la longévité du conflit, mais aussi de l’opacité qui l’entoure. Aussi méfiante que téméraire, elle ne reculera devant rien pour découvrir une vérité qui bouleversera sa vie et celles des siens.

Genre : Dystopie

Nombre de pages : 216 pages (papier)

Merci énormément à l’auteur pour l’envoi de son roman que j’avais plus que hâte de lire !

Le début du roman m’a de suite intriguée. En plus d’un résumé particulièrement accrocheur, la couverture attire le regard et nous fait nous poser tout un tas de questions. C’est pourquoi dès les premières pages j’ai pris plaisir à lire !

Comme je l’ai déjà dit, l’histoire est vraiment très intéressante. Elle a un côté un peu actuel je trouve avec la privation de liberté pour le bien commun. J’aime bien ce parallèle que l’on peut faire justement avec notre propre société et toutes ces règles qui sont pour nous protéger tout autant que nous sauver. Et j’aime beaucoup la société que l’auteur a créée, parce qu’elle est assez complète même s’il manque parfois un peu plus de descriptions par rapport à plein de petites choses comme le système intérieur : économie, politique, commerce etc. L’enchaînement des actions, des éléments perturbateurs est vraiment bon, c’est assez réaliste dans ce monde qui pourrait faire peur. J’ai réussi à m’immerger totalement dans le récit parce que les descriptions sont là, sont assez sympathiques, bien écrites mais laissent aussi place à mon imagination. J’adore pouvoir me faire ma propre image de l’endroit, des personnages et ici, j’ai très bien réussi à le faire ! Je voyais plein de maisons plus ou moins alignées, une petite ville entourée de murs tellement grands qu’on aurait pu les confondre avec le ciel. J’ai certainement exagéré sur cette partie ! En tout cas, j’ai totalement vécu l’histoire comme si j’étais ce personnage spectateur qui mange du popcorn. Franchement, c’est vraiment une très bonne lecture !

J’ai beaucoup aimé les personnages du roman, ils étaient amusants pour certains, complexes pour d’autres et il y en avait pour tous les goûts. Ceux qui refusaient de voir l’évidence que présentait Jo, d’autres se taisaient même s’ils n’en pensaient pas moins et là encore j’ai fait le parallèle avec aujourd’hui. Je tiens tout de même à prévenir, le but n’est pas de lancer un débat, je donne juste mon avis 😉 En tout cas, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Hitomi en espérant ne pas me tromper parce qu’elle gardait la tête sur les épaules. Elle restait avec ses pensées, assez butée même si elle a su évoluer à cause de sa meilleure amie ! Quant à Jo, je l’ai aussi beaucoup apprécié parce qu’elle avait une idée en tête et qu’elle l’a tenu jusqu’au bout. Elle ne s’est pas laissé faire par les on-dit, par les barrières que lui mettaient d’autres personnes. J’aime son caractère qui va jusqu’au bout des choses, envers et contre tout d’ailleurs ! Elle cherche, farfouille, elle se donne les moyens d’y arrive, autant dire qu’elle fonce et j’ai adoré ça !

Le style de l’auteur est très agréable à lire. Il n’est pas alambiqué, les descriptions présentes sont fluides et pas en surnombre. L’univers manque peut-être un poil de développement dans plusieurs points cités au-dessus mais franchement, c’est un roman qui se lit vraiment rapidement et tout seul ! Je tournais les pages hyper vite en prenant un grand plaisir à lire !

La fin est pour moi un petit bémol. Je ne sais pas si j’en suis heureuse ou déçue mais je dirais que ça manque d’éléments. Cela me laisse avec plus de questions qu’au début. J’ai fini en me disant « tout ça pour ça ? », et j’ai presque cherché l’intérêt de cette rébellion si c’était pour finir ainsi. Je ne spoilerai pas donc j’en parle de manière très large, et j’ignore s’il y a un second tome mais je pense qu’il y aurait matière à en faire un ! Parce qu’une fin comme ça ce n’est pas possible ! Autant pour mes petits nerfs mis à rude épreuve que l’héroïne de Noé 982. Elle ne peut pas finir juste comme ça ! En soit, j’en suis mitigée mais c’est surtout parce que je suis laissée sur ma faim !

Pour conclure : Alors si je devais parler de cette histoire, je dirais que c’est une très très bonne lecture, une belle découverte même si elle aurait peut-être mérité parfois un peu plus de développement ! J’ai beaucoup aimé les personnages de ce roman, les parallèles qu’on pouvait faire avec la société dans laquelle nous vivons actuellement. Leurs comportements correspondent, tout comme ce qu’il se passe dans l’histoire, plus ou moins à l’actualité. J’ignore si je devais faire ce parallèle ou pas mais après m’être posée pour réfléchir à ma lecture, il m’est apparu comme évident. La plume de l’auteur est vraiment belle, très sympa à lire, pleine de vérité et sans chichi ! L’histoire est singulière, intéressante et j’aime beaucoup cet univers dystopique qui sort un peu du lot de ce que j’ai déjà connu, surtout lorsqu’on arrive à la fin et qu’on apprend certaines choses ! Je vous recommande donc cette lecture, qui je l’espère, saura vous intriguer !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s