|230| Au pays de l’ailleurs | Au-delà de l’ailleurs de Tahereh Mafi

Résumé Au pays de l’ailleurs : « Il était une fois une petite fille délaissée… »

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood, ce monde éclatant où les couleurs sont révélatrices d’un don magique. L’incolore jeune fille de douze ans n’a donc apparemment aucun intérêt, et les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi, lorsque Oliver lui propose de l’aider à chercher son père, la seule personne qui a toujours cru en elle, Alice accepte. Même si le garçon est son ancien ennemi de classe et que son talent consiste à tromper son monde. Même si, pour retrouver celui qui a disparu trois ans plus tôt, ils devront explorer le dangereux pays de l’Ailleurs… Un endroit où rien n’est ce que l’on croit, et où les pièges pullulent. Un endroit où ils trouveront peut-être plus que ce qu’ils sont venus y chercher.

Résumé Au-delà de l’ailleurs : Laylee peine à se souvenir des temps heureux qui ont précédé la mort de sa mère. Avant que son père, brisé par le chagrin, perde la raison, et avant qu’elle devienne la dernière mordeshoor du village de Whichwood, destinée à passer le restant de ses jours au milieu des âmes des défunts, qu’elle doit préparer à l’au-delà. Elle avait fini par oublier et ignorer sa solitude grandissante… jusqu’à ce que tout son corps et ses longs cheveux se mettent à pâlir et revêtir une teinte argentée. Était-elle en train de disparaître définitivement ?

C’est alors que deux étrangers viennent bouleverser le monde de Laylee et font renaître l’espoir chez la mordeshoor… Au cœur d’un inexorable hiver, la jeune fille redécouvre les couleurs, la magie, et le pouvoir de guérison de l’amitié.

Je remercie Michel Lafon pour l’envoi de ce deuxième volet !

Alors j’étais impatiente de découvrir ces deux romans parce qu’ils m’ont paru très prometteurs ! Le spitch de départ m’a beaucoup intrigué…Mais…J’ai été déçue.

Au début dans le premier, j’ai été vraiment perturbée par le choix de narration. Et ça m’a tout autant perturbé dans « Au-delà de l’ailleurs ». Du coup, c’était sympa mais il y avait aussi énormément à assimiler dans les deux. L’univers était assez riche, nous avions continuellement des informations…C’était un peu trop dès le départ mais là n’est que mon avis.

Concernant les histoires. Pour le premier tome, j’ai été déçue…Oui parce que je ne retrouvais pas ce que j’avais tant aimé dans la saga Insaisissable…Ni cette plume formidable, ni cet univers que je prenais plaisir à découvrir. Ici, on suit une toute jeune fille qui est totalement à l’opposé de tous les habitants de son pays. Sincèrement…C’est très intrigant, c’est super original, il y a un magnifique travail derrière l’univers mais…Je n’ai pas accroché. Ça manquait d’émotions, il se passait pas mal de choses et il y avait trop d’informations que je n’ai pas toujours saisi. On sentait une volonté de faire réfléchir sur la ou les différences, sur le harcèlement d’une certaine manière et la mise à l’écart d’un individu à cause de la peur des autres…De la peur de la singularité. Il porte de beaux messages mais je n’ai pas été vraiment réceptive aux émotions. Je l’ai lu jusqu’à la fin parce que j’étais intriguée et que j’avais envie de connaître le fin mot de l’histoire…Mais là encore, je n’ai pas été convaincue. Pour ce premier tome c’était trop rapide, et oui tout est bien qui se finit bien mais…Je sais pas. Pourtant c’était sympa, et ça a des airs de contes de fées sans en être un…Mais bon.

Du coup je vais essayer de développer un peu plus pour le deuxième roman. Le concept est absolument génial, tout comme pour le premier. Mais idem…Il y avait trop de descriptions, de petits chapitres pour rappeler ce qu’il s’était passé dans le premier, de chapitres pour expliquer de petites choses supplémentaires sur l’univers. Souvent, j’étais coupée dans mon élan de lecture par ce genre de passages…Et j’avais déjà du mal à totalement me plonger dedans…Après c’était limite pire. Dans le deuxième tome, qui pour moi, peut se lire indépendamment du premier, on part à la rencontre d’une jeune fille aussi extraordinaire que forte, courageuse et brillante. Son métier qu’elle n’a pas choisi et qui se transmet de parents à enfant, est très particulier. J’ai trouvé justement ce dernier magique, beau, émouvant et très dur. Dur mais nécessaire aussi. Dans ce roman, on parle d’amitié, de ce que ça apporte, de ce dont une personne à réellement besoin, de ce qu’est l’altruisme puisqu’au début les deux personnages du premier tome, Alice et Oliver viennent récolter la gloire de leur mission si elle réussit. Ils font trop vite et ne comprennent pas vraiment l’intérêt de la mission si bien…Qu’il faut recommencer mais j’ai trouvé qu’il y avait tout de même une belle morale, un bon mood dans ce tome. Et je peux dire que même si je n’ai pas tout à fait accroché, j’ai préféré Au-delà de l’ailleurs. J’ai été plus réceptive au message, à l’histoire et j’étais déjà plus « habituée » à la narration. Quelque chose d’autre m’a gêné…L’âge des personnages parce qu’ils étaient très jeunes et pourtant ce qu’ils vivaient les faisait passer pour plus vieux. C’était étrange mais…J’ai quand même bien aimé ce tome.

Je peux vous recommander la saga si vous aimez les contes, si vous avez envie d’une histoire vraiment originale et qui sorte complètement de l’ordinaire. Si vous souhaitez de la magie, de beaux messages, l’amitié, et l’acceptation des différences. J’ai trouvé en cette série de belles qualités même si cela ne m’a pas séduit à fond.

Concernant les personnages…Alice m’a insupporté dans le premier tome, moins dans le second parce qu’elle a eu une belle prise de conscience et qu’elle m’a semblé plus mature. Oliver lui m’a fait rire. Il m’a amusé mais il était sympathique, il faisait plus « vrai », plus réaliste et il avait des défauts. Alice…se plaignait, c’était vraiment une enfant et je ne l’ai pas aimé…Cependant, c’est celle qui a le plus évolué…Ou presque. Et puis nous avons Laylee, l’héroïne de « Au-delà de l’ailleurs ». Je l’ai adoré ! Elle était vraie, super réaliste ! Elle avait plein de sentiments, elle faisait adulte même si elle ne l’était pas. J’ai réussi à attacher à elle, j’ai réussi à m’émouvoir de ce qu’elle ressentait, de ce qu’elle faisait, de ce qu’elle vivait…Et de tous ses tourments. Et j’ai été particulièrement heureuse de sa fin !

Bon du coup, je passe au point qui m’a le plus du plus embêté. Le style, la narration. J’ai compris ce que l’autrice cherchait, j’ai compris cette volonté de nous immerger comme dans un conte, de nous faire totalement participer au récit en nous parlant, en nous faisant prendre conscience qu’elle, autrice, parlait de son histoire, à nous. Mais ça ne l’a pas fait. Dans un livre j’aime pouvoir m’immerger totalement dans l’univers, vivre avec les personnages et à chaque fois elle brisait cette barrière en « me » parlant. Ca m’énervait, je n’arrivais pas à m’intégrer et pourtant je le voulais…Donc j’ai été déçue, ma lecture n’a pas été plus approfondie que ça…Et je n’ai du coup…Pas accroché tant que ça.

La fin du premier est trop rapide mais assez sympa quant à celle de « Au-delà de l’ailleurs », j’ai beaucoup plus apprécié. Parce qu’on avait une réelle morale, une belle morale et une conclusion pas forcément hyper rapide de tout. Donc vraiment ce deuxième tome est pour moi meilleur.

Pour conclure : Je n’ai pas vraiment accroché au premier, mais le deuxième tome m’a beaucoup plu. Enfin il m’a plu, pas énormément non plus mais assez pour que je vous recommande la série. Ce qui m’a le moins plus : la narration parce qu’on cassait la dimension lecteur/livre et que l’autrice nous parlait directement… Mais je tiens surtout à vous parler des points positifs et de ce que vous pourriez aimer. Déjà, la complexité et la singularité de tout l’univers. Il y avait beaucoup de choses à comprendre, parfois c’était difficile mais c’était un univers merveilleux, magique et rempli de beaux messages. Les personnages ont une belle évolution, Alice surtout mais aussi Laylee, qui pour moi est le meilleur personnage : plus complexe, plus profond, plus…beau. Et je pense que ce qui m’a dérangé pourrait plaire à beaucoup d’autres personnes. N’hésitez pas, c’est une saga très originale et singulière ! Alors si cela vous tente, foncez !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s