|247| Frères de sang T2 de Delphine Maeder

Résumé : Ginie n’est pas une jeune fille comme les autres. Elle se souvient d’avoir vécu au 19e siècle sous l’identité d’une riche jeune femme. Elle s’appelait alors Geneviève Dupasquier et fut sauvagement assassinée par un vampire.

Lorsqu’elle croise le chemin d’un chasseur de vampires du nom de Robert Damboise, elle comprend qu’accéder à ce même statut lui permettra d’accomplir ce qu’elle désire au plus profond de son coeur : se venger de son meurtrier du passé, Gabriel Delarque.

Après l’obtention de son diplôme, Gaëlle Joly trouve enfin un emploi à l’institut Pharmatec, à Villeneuve, un centre de recherche ayant pour but de lutter contre les maladies incurables. Sa vie routinière en compagnie de son meilleur ami Nathan, change le jour où elle fait la connaissance d’Aldric qui travaille lui aussi à l’institut. Mais ce séduisant jeune homme est-il vraiment celui qu’il prétend ? Et que lui veut-il, au juste ?

Quand elle se fait agresser sur le parking de sa société, ce qu’elle découvre va bouleverser son existence à jamais.

Genre : fantastique

Nombre de pages : 625 (papier)

Merci à Delphine de m’avoir permis de le lire 😀

C’est un sacré pâté que j’ai lu là donc quand je parle du début, ça va être les 150 premières pages on va dire. J’ai vite replongé dedans mais…Je n’avais pas l’impression de retrouver le même univers ou la même saga. Je ne comprenais pas trop dans quel roman j’avais atterri…Même si ça se lisait très bien. Evidemment, je n’ai pas mis longtemps à me plonger dans le roman, à comprendre comment c’était ficelé surtout avec l’arrivée de la deuxième partie. Je n’ai pas totalement accroché, enfin pas comme dans le premier tome parce que le ton n’était pas le même, je le trouvais plus « jeunesse » sans qu’on aille dans le young-adult mais je n’arrive pas bien à exprimer ce que j’ai réellement ressenti.

Comme je l’ai dit, c’est un roman qui se lit très facilement. Il y a un bon rythme entre chaque évènement, on trouve aussi des rebondissements. J’ai aimé le fait qu’on retrouve plus ou moins une trame comme dans le premier tome mais c’est aussi ce qui m’a un peu gêné. C’était plus ou moins pareil avec toute fois son lot de singularité…Et du coup, je n’ai pas eu trop de surprises. Cela restait prévisible. Je ne dis pas en quoi, je ne veux pas spoiler. Je n’ai pas retrouvé ce que j’avais presque adoré dans le premier tome parce que justement j’avais cette impression de déjà-vu. Pour autant, il y avait son lot d’évènements différents, ses différences sur la résolution des problèmes. Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est certainement les parties un peu scientifiques où on cherchait à utiliser le sang vampire pour qu’il soit utile aux humains. J’ai bien aimé parce qu’on découvre une facette « gentille », assez méconnue des vampires. Souvent, on les voit avec leurs canines, le sang qui coule de leur bouche, des envies dévorantes de détruire, tuer, enfin des choses pas très cools quoi. Pourtant, dans cette saga, c’est autre chose, une chose singulière et que j’ai aimé. Ils ne sont ni foncièrement mauvais, ni foncièrement gentils mais cherchent à faire évoluer la perception des humains vis-à-vis d’eux. Au début je ne comprenais pas forcément où on allait mais au final, tout s’est mêlé, il y a eu pas mal d’intrigues. C’était une jolie toile d’araignée, plus ou moins compliqué. C’est assez prenant et très plaisant à lire. N’hésitez pas à vous lancer dans le premier et lire sa suite ! En tout cas, ça m’a vraiment donné envie de lire la suite parce que je me demande comment tout ça va finir !

Nous retrouvons donc Tristan, un personnage que j’avais déjà bien apprécié dans le premier tome, et que j’ai appris à redécouvrir dans celui-ci puisque époque différente, comportement différent. Il a dû s’intégrer et vu ce qu’il est devenu, ce qu’il a fait, il a vraiment bien réussi. Nous avons aussi Nathan, qui m’a beaucoup amusé, je me suis vraiment demandé qui il était par rapport à l’histoire et j’ai été surprise, agréablement en tout cas. Une bonne surprise, je ne m’y attendais pas même si quelque chose me semblait « louche » dans sa relation avec l’héroïne, Gaëlle. Alors celle avec laquelle j’ai eu le plus de mal, c’est certainement Ginie, qui m’a paru assez « petite peste » au début de l’histoire, lorsqu’on se concentrait sur elle mais au fur et à mesure de l’histoire, surtout dans le dernier tier, j’ai fini par l’apprécier. On part aussi à la découverte de Gaëlle, notre « réincarnation » d’Aurore qui ne comprend pas bien ce qui lui arrive, ce qui arrive. Ses réactions ne sont pas forcément celles que j’attendais, surtout au moment des révélations de l’irréalisme mais…Ce n’était pas dérangeant non plus. C’est une jeune femme qu’il m’a plu de suivre, de voir évoluer d’une très belle manière et j’espère qu’elle se montrera encore plus forte pour la suite, persévérante aussi.

J’ai trouvé le style de l’autrice un peu + simple dans ce tome, moins émouvant ou dans l’émotion comme dans le premier. J’ai moins ressenti de choses mais il se lisait vraiment très bien. C’était très fluide, ça m’a embarqué directement, je l’ai lu très rapidement. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas ressenti la même chose, ou autant de choses que dans le premier pourtant, c’est un bon livre, une bonne suite !

La fin est très jolie ! Elle ouvre évidemment à une suite qu’il me tarde de découvrir. Et là je dois m’avouer que je suis VRAIMENT super heureuse que cela ne finisse passe comme dans le premier sinon…Je crois que je n’aurais plus eu assez de larmes dans mon corps pour pleurer XD

Pour conclure : Ce tome m’a moins convaincu que le premier puisqu’il y ressemblait tout en ayant son lot de singularités. Le rythme du récit reste très bon. Même si le style m’a moins emporté, ce tome se lit rapidement, c’est très fluide et sympathique à lire. J’ai été contente de retrouver certains personnages, notamment Tristan du coup et d’en découvrir de nouveaux comme Gaëlle, ou Nathan, celui que j’ai presque préféré. Dans ce tome, on découvre une nouvelle facette vampirique, si on me permet le terme et j’ai trouvé ça bien que l’autrice nous montre un côté plus « humain » de ces créatures soi-disant démoniaques. Je vous invite fortement à découvrir le premier tome pour vous plonger dans cette suite que je pense, vous saurez apprécier. J’ai beaucoup aimé la fin, je l’ai trouvé belle, j’ai ressenti plus d’émotions…Et qui a lu saura certainement pourquoi. J’ai hâte de découvrir la suite, et de voir ce que nous réserve l’autrice !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s