|265 Merry Lee T1 de Claytone Carpe

Résumé : Merry Lee, jeune auteure controversée, n’a rien d’une femme ordinaire et cache bien des secrets. Son plus gros complexe est une horrible tache de naissance composée de formes sibyllines couvrant entièrement sa colonne vertébrale.

Depuis peu, la jeune femme travaille au Daily Blue, le journal local de Blueseen Beach où elle a trouvé refuge après avoir fui Portland. Merry se retrouve alors à enquêter sur des vols d’antiquités plutôt singuliers. Les indices laissés par le voleur – des échardes de bois et de l’eau de mer –, ne font qu’épaissir le mystère qui plane autour de cette investigation, et mèneront la journaliste à creuser dans le passé de la région.

Faits historiques et légendes mystiques se révéleront et guideront la jeune femme sur un chemin empreint de vérités tronquées et de magie oubliée.

À côté de cela, Merry découvre que ses deux meilleurs amis ne sont pas humains et que l’homme qui l’a fait venir à la réception Willhorne pour d’obscures raisons – un ombrageux personnage aux prunelles bien trop sombres et perspicaces à son goût –, attend d’elle bien plus qu’il ne le laisse entendre.

Genre : fantastique

Nombre de pages : 434 (numérique)

Tout d’abord merci pour l’envoi de ce service presse !

Dès le départ et les quelques premières pages que j’ai pu lire d’un coup, j’ai été embarquée dans l’histoire. Très intriguée, j’ai vite voulu connaître la suite. On débarque dans la vie d’une jeune femme qui, à priori n’a rien de particulier, ou alors juste un signe, une étrange tâche de naissance. C’est ça, le mystère qui me titillait. Puis il y a eu d’autres choses comme le fait qu’on sache que les créatures style garou etc existaient…Mais qu’ils étaient mal aimés. Les pauvres !

J’ai envie de faire ma chronique un peu déferrement. Je vais vous présenter tout d’abord ce qui pour moi fait l’originalité de ce roman.

En premier, le fait que les créatures « magiques » ne soient pas aimés. Dans combien de livres que j’ai lu avaient-elles le pouvoir et régnaient sur les humains ? Pauvres petites choses faibles qui ne faisaient peur à personne ? Je trouvais ça assez crédible et vraiment bien que pour une fois, ces créatures ne profitent pas de leur toute puissance pour imposer la loi, faisant fi du nombre d’humains.

En deuxième, j’aime énormément la manière dont a été traité la révélation de la véritable nature de notre héroïne, de ses amis qui n’étaient pas ce qu’ils paraissaient. Parce que oui pour une fois, ça prend son temps, elle reste septique , elle reste sur ses gardes et n’a pas l’air de l’accepter totalement. Même si force est de constater qu’elle va y être obligée. Ca ne vire pas non plus à l’hystérie « ohlala je suis magique » donc franchement, j’étais agréablement surprise.

En troisième, j’ai aimé que l’univers soit posé, et que ce soit autre chose que simplement des loup-garous  parce que OUI, eh oui il y a d’autres garous ! Et en tout genre ! L’auteure revisite le genre et c’est vraiment top !

Ensuite, on a de l’action mais pas trop ! Des descriptions et passages narratifs un peu longs par moment mais vite coupés par des choses et révélations intéressantes ! C’est un univers que j’ai su apprécier et qui me donne envie de découvrir la suite !

Concernant les personnages…Nous avons en premier Merry Lee, jeune femme traumatisée par son ex qui n’a tout de même pas peur de dire ce qu’elle pense. Elle reste elle-même, et je l’ai trouvée très réaliste. Tout : ses réactions face à son passé, aux découvertes,  à son avenir, à sa « relation » avec Miguel Angel. C’est une très bonne gestion du perso ! Bravo ! Quant à notre homme, alpha…Il m’a fait rire. Son comportement m’amusait parce que Merry Lee ne s’est pas une seule fois laissée faire. Je l’ai bien aimé, je le trouve intéressant même si dans ma tête les sentiments m’ont paru « rapides ». Je peux comprendre cette « rapidité » du fait de sa véritable nature. Puis il y a aussi notre petit couple de garous. Ah ils m’ont amusé eux-aussi ! Très sympathiques et ils ajoutaient une valeur plus légère à toute cette bande !

Le style littéraire était top à lire. Teinté constamment de mystère, il m’a invité à faire défiler les pages pour découvrir la suite. Fluide, il était plaisant à lire. Le vocabulaire était totalement abordable et agréable à lire ! J’ai aussi beaucoup aimé qu’il n’y ai pas de vulgarités…même sile coup du « b****-moi » m’a coupé dans mon élan de lecture. Après cela vient entièrement de moi et il était propice à la scène !

Quant à la fin…Tout s’est accéléré ! Assez vite, trop ? Je n’en sais rien mais on a clairement envie de connaître la suite. Là, ce n’était qu’un « petit » début, il est temps…de faire place à l’action, encore plus, à la tension (encore plus) et à plein de choses qui j’en suis certaines, seront tops !

Pour conclure : C’est une nouvelle fois une bonne lecture avec Claytone Carpe à l’écriture ! Un livre que je vous recommande pour le traitement de son sujet que j’ai trouvé particulièrement réussi et original. Ses personnages sont très réussis, j’ai vraiment apprécié celui de Merry que j’ai trouvé super réaliste de part ses diverses réactions dans toutes les situations qu’elle a pu rencontrer. J’ai aussi adoré la particularité des garous, et de la magie présente dans l’univers. Les actions et enchaînements d’évènements étaient quant à eux fluides, agréables à lire, à découvrir ! Quant au style littéraire, lui aussi été fluide, bien à lire, il était rempli de mystères qu’on souhaitait découvrir pour passer à la suite ! N’hésitez pas à vous lancer !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s