TQT Auteur – Alex HG

Merci à toi de participer à ce mois spécial sur l’auto-édition ! Il a pour but de te promouvoir et de faire découvrir ce qu’est- l’auto-édition, un milieu encore peu mis en avant ! 

  1. Présente-toi en quelques lignes : Ton parcours, qui tu es, ce que tu aimes dans la vie etc

Salut ! Je m’appelle Alexandra, aka Alex HG. J’ai 22 ans et suis actuellement en train de réaliser un service civique pour trouver ma voie. J’aime lire, écrire (il paraît) et dessiner. J’ai aussi une passion pour l’histoire, la mythologie, et j’adore découvrir des cultures différentes de la mienne à travers les voyages.

  1. Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire ? T’a lancé dans l’écriture ?

J’ai toujours aimé inventer des histoires, m’imaginer plusieurs alternatives à mes films préférées et un jour, j’ai découvert wattpad. Couplé à mon amour à l’époque pour les fanfictions One Direction, j’ai commencé à avoir des idées et l’envie d’écrire ma propre fanfiction, alors je me suis lancée. Pendant que j’écrivais cette histoire, pleins d’autres idées de romans sont nés et j’ai commencé à me lancer par la suite dans la rédaction de romans originaux (et j’ai fait mes adieux à la fanfic).

  1. As-tu une routine écriture ? Si oui, décris-la si tu leveux bien ! Des astuces aussi pour être productif(ve)s ?

J’ai pas vraiment de routine, si ce n’est que j’écris TOUJOURS avec de la musique ; j’ai une tonne de playlists pour s’accorder à l’ambiance ou les émotions que je veux durant ma séance. Ensuite, en général, je préfère écrire le matin ou juste après m’être réveillée (quand je fais une grasse mat’) et si je peux, je fais une séance de minimum 2h. Et j’ai pas de tips pour être productif.ves, si ce n’est de pas vous laisser tenter par les réseaux sociaux, et si vous voyez qu’au bout de 30 minutes vous arrivez toujours pas à coucher 3 mots, bah faites autres choses, changez-vous les idées et revenez plus tard.

  1. Des projets en cours ? N’hésite pas à nous en parler !

Oui ! Actuellement, je réalise la réécrire d’une romance YA, qui est disponible sur wattpad, dont je n’ai pas encore atteint la moitié (car c’est un gros bébé !) et en parallèle, j’ai débuté le premier jet d’une romance new adults, dans le cadre du concours Fyctia. Mais le concours était l’excuse parfaite et le coup de pieds aux fesses dont j’avais besoin pour entamer cette histoire que je mourrais d’envie d’écrire !

  1. Passons côté AE, pourquoi as-tu choisi l’AE ?

Au début, ce n’était pas mon premier choix. Je ne connaissais même pas l’AE avant de commencer vraiment booksta et je n’y comprenais rien ahah ! Puis, j’ai commencé à m’intéresser à la question, j’ai discuté avec des auteur.es en AE et je me suis dit que c’était pas trop mal. L’AE est souvent revenue sur la table, je trouvais génial de pouvoir absolument tout gérer et comme j’avais de plus en plus une idée précise de ce que je voulais pour mon roman, au niveau de la mise en page etc. Bah avoir le contrôle total m’a plu et je ne voyais pas où mon roman pourrait être édité.

  1. Question épineuse… Est-ce un choix par dépit (réponses négatives des ME, impression que tu ne pouvais pas y avoir ta place, sydrome de l’imposteur etc) ou un choix pleinement assumé ? Oui mes abonnés ont de drôles de questions ! 

En 2019, j’ai tenté l’édition traditionnelle dans une petite ME dont j’étais absolument fan et je ne voyais pas mon roman ailleurs. Malheureusement, j’ai reçu une réponse négative, mais avec pas mal de points positifs et de conseils pour reprendre l’histoire, alors je n’ai pas pleuré toutes les larmes de mon corps comme j’ai cru que j’allais le faire si je recevais une réponse négative. J’ai réécris le roman, puis des mois plus tard, je l’ai renvoyé à quelques ME. Mais la vérité, c’est que l’AE avait déjà posé sa graine et plus j’y pensé, plus je le voulais. J’ai attendu malgré tout des réponses pour voir ce que je ferai, et comme une autre négative est tombée (plus automatique, celle-ci), j’ai dit aux autres ME que je voulais annuler mon envoi et je suis partie en AE. Ce n’est pas par dépit, malgré les refus, au fil du temps, je ne voyais pas mon roman autrement qu’en AE et je ne regrette vraiment pas ! 

  1. Est-ce que l’AE est contraignant selon toi ? Pourquoi ? Quelle est la ou les plus grosses difficultés rencontrées ? 

Oui, l’AE est contraignant, notamment sur la diffusion et la publicité. Pour moi, par exemple, mon roman n’est disponible que sur Amazon et nulle part ailleurs. Car en AE, pour être en librairie, c’est trèèèèès compliqué, même si vous présentez un roman de qualité, vous affrontez les préjugés négatifs, surtout si comme moi, vous êtes une auteure qui débarque et ça demande un temps fou de faire toutes les démarches. Ensuite, je n’ai pas à ce jour les moyens financiers de faire imprimer mon roman chez un imprimeurs et tenir ma propre boutique en ligne (ce qui arrivera un jour, je l’espère). Je ne peux tout simplement pas me permettre d’avancer trop de frais et en AE, bah la note peut vite grimper ^^’. Et ensuite, la publicité est compliquée pour moi, car je n’ai pas la visibilité d’une ME, petite ou grande, qui aura déjà rassemblé nombreux.ses lecteurices !

  1. Comment as-tu contacté les professionnels pour ton édition ? Comment les as-tu choisis ? Des conseils à nous donner pour une belle sortie ?

Je n’ai pas fait appel à des pros pour mon roman, sauf pour l’impression d’une carte postale officielle de mon roman. Pour le manuscrit, je me suis entourée de proches et de personnes de confiance pour la réécriture, j’ai acheté un logiciel de correction (Antidote) et ensuite, d’autres personnes ont relu le manuscrit avec moi. Ensuite, j’ai réalisé la mise en page et la couverture moi-même. Mais je sais déjà que pour mes prochaines sorties, j’investirai dans une graphiste pour gagner du temps ! Et pour une belle sortie, le meilleur conseil est de ne pas se précipiter. Il vaut mieux décaler une sortie que la bâcler.

  1. Quels conseils donnerais-tu à ton toi du début ? 

Sois patiente. Je crois que y’a rien de plus important que la patience (en plus de la persévérance) quand on écrit et qu’on veut éditer un roman. Parce que ça prend du temps et qu’on peut se décourager très facilement, alors faut pas lâcher !

  1. Peux-tu ou veux-tu bien présenter chacun de tes écrits pour nous donner envie de les lire ? 

« Somebody to you » est un roman entre la YA et le NA, qui se déroule sous le beau soleil d’Hawaï. Louise et ses deux meilleurs amis vont se retrouver mêlés au groupe d’amis de Kyle, grand-frère de Louise, et cette joyeuse bande passera tout l’été ensemble. Là-bas, Louise va retrouver Nate, le meilleur ami de Kyle, qui l’a toujours un peu trop attiré, et aucun d’eux ne semblent savoir quoi faire de cette étrange tension qui les poursuit partout. Jusqu’à qu’ils décident d’affronter cette vérité qu’ils cachaient tous deux pour ne pas nuire à Kyle, d’une quelconque manière. Une romance douce, friends-to-lovers, avec un goodboy et une bande d’amis sympathique !

  1. Un p’tit mot pour la fin ? N’hésite pas à nous donner les liens pour te suivre et nous procurer tes ouvrages ! 

Je tiens à te remercier toi, déjà, pour ton temps et la lecture de mon roman ! Je remercie aussi mes lecteurices qui ont pris le temps de me découvrir et celleux qui m’ont suivi depuis wattpad. Puis, si des auteurices veulent se lancer en AE, je vous conseille de bien vous renseigner et de prendre votre temps, sans vous précipiter, pour parfaire votre sortie 😊 

Ensuite, voici le lien pour passer un bel été auprès de Louise et toute la bande : Somebody To You eBook : HG, Alex: Amazon.fr: Livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s