|12| Devil in me de Juliette Pierce

Résumé : « Prenez un thé et installez-vous sur le divan. »

Enfermée en psychiatrie depuis plusieurs mois, je m’appelle Alix et je n’ai aucune idée de la raison de ma présence ici. Le docteur Madsen est gentil, il m’offre du thé, m’aide à retrouver mes souvenirs. Il est mon guide. Enfin… je crois. Dois-je lui faire confiance ? Ou plutôt me tourner vers Liam, mon unique ami ? À moins qu’il ne soit lui aussi qu’un mirage, un fou parmi tant d’autres. Et ce docteur, alors ?

Ce docteur Madsen bien trop beau pour être vrai ? Peut-être qu’ils ont raison. Peut-être que je suis folle, finalement.

J’étouffe, terrorisée à l’idée de m’enfoncer sur un chemin plus tortueux encore… car la route jusqu’à la vérité est sombre, effrayante et n’est pas nécessairement celle de la guérison.

 

Nombre de pages : 380 (papier)

 

Déjà voilà je vais me remercier moi-même de ce magnifique cadeau de nöel que je m’offre parce que c’est la vérité ! Première lecture plaisir depuis l’année dernière !

Plus sérieusement, je remercie l’auteure pour nous avoir sorti un beau roman comme celui-ci mais aussi Black Ink édition de l’avoir sorti !

 

Tout d’abord, il faut savoir que c’était un livre que j’attendais au tournant, j’en voyais la pub de nombreuses fois sur les réseaux sociaux et j’avais particulièrement envie de le lire. Si j’ai dit au début que mon compte en banque n’était pas vraiment d’accord avec un craquage, il a fallu attendre que deux ou trois semaines avant que je ne craque, non pas que pour Devil in me mais aussi pour deux autres romans Black Ink.

Lorsque je me suis plongée dans le roman dont j’avais déjà lu le premier chapitre, je me suis demandé si j’allais vraiment aimer. Car il faut que je le confesse, HP, asile et toute la clique j’adore ça de base. Faite en une dark romance et je l’aimerai d’autant plus ! Le début était un peu « long » à démarrer pour moi, je cherchais presque en vain où est-ce qu’il y avait le problème. Forcément le problème nous l’avons senti, c’est ce fameux docteur Madsen. Il n’est clairement pas net, et ne le sera jamais, on se demande d’ailleurs si ce n’est pas lui le fou à la place d’Alix, surtout une fois le roman terminé. Il est vrai que ce début m’a laissée dubitative. J’attendais quelque chose, j’attendais LA chose dérangeante, mais vraiment dérangeante qui m’aurait fait accrocher dès le début. Malheureusement j’ai dû attendre un peu plus avant de commencer à être satisfaite par ma lecture et à l’aimer amplement.

 

Je ne sais pas où me placer par rapport à l’histoire, j’ai l’impression d’avoir été baladée tout le long non pas parce que c’est « fou » parce qu’on y rencontre des « fous » mais parce que je ne savais pas vraiment où il allait, justement c’était peut-être fait exprès mais j’avoue que vraiment…J’étais mitigée. On sent qu’il se passe quelque chose avec Madsen, on le sent mais bon soit on devine ce qu’il se passe, soit on ne devine pas et du coup on rame, on nage et on appréhende la suite. J’étais on va dire du premier bord et je suis assez fière d’avoir deviné cette psychose des thés ! Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler. La grande action on va dire n’arrive qu’à la fin du roman, alors certes c’est le dénouement, mais je sais pas j’aurai aimé en avoir un peu plus car parfois je sentais qu’il était un peu plat. Enfin passage à vide ou pas, en fait j’ai aimé ma lecture et c’est le principal !

 

Une lecture fluide, très sympathique à lire parfois aussi confuse que l’esprit d’Alix mais c’était bien évidemment fait exprès. Justement j’ai beaucoup apprécié ces jeux de mises en page tout au long du roman, surtout à la fin encore une fois ! On sentait le besoin important pour le livre de se retrouver avec des phrases décousues lorsqu’on était du point de vue d’Alix ! C’est franchement une manière bien intéressante de faire ! Alors parlons du terme Dark romance un petit peu. Je ne sais pas trop ce qu’il signifie alors je dirais simplement que je suis mitigée quant au fait de dire que c’est de la dark romance. Oui c’est dark (soft), oui il y a de la romance et oui on peut dire de la dark romance à certains passages. Donc aucune idée je vais pas me prendre la tête je ne suis pas une spécialiste en soit !

 

Je trouve les personnages plutôt bien ficelés, parfois Alix m’énervait un peu et Madsen ah quel grand psychopatate qu’on a envie de dégommer. Franchement, il aurait fini enfermé dans son propre asile ou en prison j’aurai ris. Bon pas psychopatate mais psychopathe mais j’avais envie de sortir ce mot donc chhhut. Alix se perd, elle est perdue puis se reperd, se cherche tout au long du roman. Au début on est aussi perdu qu’elle puisqu’on ne sait PAS ce qu’elle a fait, plein de théories émergent dans notre cerveau mais la plupart sont réduites à néant par d’autres questionnements ou théories qui viennent se rajouter à l’échiquier ! J’ai bien aimé avoir les points de vue du docteur Madsen mais ils n’étaient pas assez nombreux, après je ne pense pas franchement qu’il y en ait besoin de plus donc…Je me contredis moi-même ! Il m’a dérangé et j’avais envie de le frapper. Et son thé…J’aime le thé en plus on a les goûts évoqués à chaque fois et moi je tente de tous les goûter mais je crois que je ne verrais plus le thé de la même manière XD

Si je devais choisir mon personnage préféré, je dirais que c’est Liam. De part son histoire, ses problèmes, sa dépression il m’a touchée. C’est celui que je trouve le plus réaliste, le mieux pensé ! Les autres le sont aussi bien-sûr mais c’est mon dernier mot Jean-Pierre, c’est celui que je préfère. Cette relation avec Alix n’est pas comprise dès le début, on se demande pourquoi lui ? Et puis à la fin, on est plus en mode « heureusement lui ». J’étais ravie de la fin du roman d’ailleurs, petit Liam a gagné mais je crois que même Alix a gagné. Tous les deux l’ont fait, ils ont réussi à sortir de leurs enfers, à aliéner leurs démons pour ne plus en être dépendant, et terrorisés. Voilà vu qu’on ship bah shippons pour la LIAMIX XD

April par contre m’a fait de la peine, pauvre infermière…Et j’ai aussi aimé le docteur Loiseau. Je l’ai trouvé sensée, douce et réfléchie. Elle voyait au-delà des dires de ce sombre docteur Madsen qui dirigeait semble-t-il tout, même les démons de chacun. Une sombre création créative !

 

J’ai encore plein de questions dans la tête après ma lecture mais ce n’est pas grave il faut savoir laissé le mystère planer !

L’histoire est bien ficelée, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et je ne pouvais plus en décrocher même si j’ai dû arrêter une fois 😥 Je ne regrette pas de l’avoir acheté, c’est souvent un risque  d’être déçu par notre achat mais là ce n’était clairement pas le cas ! Peut-être même un petit coup de cœur je dirais ! Cela m’a fait du bien de lire quelque chose qui me sortait de mes lectures précédentes ! Sincèrement, je le recommande ! Sortez des sentiers battus ! Laissez quelques démons vous emporter ! Sortiez-vous indemne ? Je me suis laissée tenter…

Et vous, qu’auriez-vous fait ?

 

Bisous les p’tites coccinelles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s