|39| La fille faucon de Martine Baticle

Résumé : À seize ans, en apprenant la vérité sur la mort tragique de ses parents et l’enlèvement de son frère jumeau, par une bande de redoutables brigands, Camille décide de se lancer sur les routes à la recherche de ces horribles criminels.

Dotée d’un pouvoir de métamorphose dont elle a hérité et d’une volonté inébranlable, elle mettra tout en œuvre pour parvenir à ses fins : retrouver son frère !

L’aventure est périlleuse. En 1650, les bandits rôdent dans un pays en proie à la famine après une longue période de guerre.

L’amour et l’amitié lui permettront-ils de faire face à de nombreuses péripéties dangereuses, à l’issu incertaine ?

 

Nombre de pages : 335 (papier)

 

Genre : Historico-fantastique

 

Je remercie le label Wibibook et l’autrice pour l’envoie de ce service presse !

 

Tout d’abord ce qui me tentait dans ce roman, était le mélange d’historique et de fantastique. Il est vrai qu’après réflexion j’aurai préféré avoir un résumé plus court qui ne vendait pas déjà le fantastique afin d’être laissée dans le mystère plus longtemps, tout comme cela se passe dans le roman. En effet, même le titre nous laisse directement penser à ce qui est fantastique ce qui est (à mon sens) dommage. J’aime restée dans l’incertain très longtemps et que ce soit une « grande » révélation. Ce fut rapidement le cas mais dès le début du roman. On commence directement avec une scène marquante ce qui maintient nos esprits dans le récit. On comprend pourquoi Camille va se lancer à la recherche de son frère jumeau, Thomas. Des brigands l’ont enlevé petit, et la vengeance comme la quête de ce frère perdu, est au cœur du roman. Comme je l’ai déjà dit, j’aurai préféré avoir la nouvelle du pouvoir de métamorphose plus tard, bien plus tard qu’au tout début car déjà j’avais deviné assez facilement ce qu’il en était de ce fantastique dans l’histoire.

 

Au niveau du contexte historique, je ne le trouve pas assez exploité ! Nous sommes au 17ème siècle mais je trouve que ce n’est pas assez appuyé, j’aurai bien aimé que cela soit plus développé afin de mieux imaginer les lieux et comment cela fonctionnait à l’époque. Bien évidemment j’ai des connaissances sur le sujet mais qui datent de mes cours donc cela fait un peu longtemps. Le fantastique n’est présent que pour Camille mais au final pas tellement puisque les autres personnages, et la ville dans laquelle la jeune fille se trouve peut être témoin de sa merveilleuse transformation. Bien que j’en parle, le fait de ne pas être totalement immergé dans le contexte historique de l’époque, je ne pense pas que cela une mauvaise chose car nous arrivons tout de même parfaitement à suivre l’histoire en s’immergeant entièrement aussi !

 

Alors je ne sais pas si je suis la seule mais je n’ai pas su m’attacher à Camille mais plus à son frère jumeau au final. Je le trouvais touchant à respecter des valeurs qu’il s’était mis seul sans savoir ses origines ni qui il était réellement. Camille me paraissait presque trop mature (ou pas vraiment mature mais je n’ai pas le bon mot pour désigner ça), mais à l’époque à seize ans, généralement les filles de la noblesse étaient déjà mariées ou promises à un homme pour la suite de leur vie et leur descendance. La jeune fille avance dans la vie en faisant le choix de partir plus ou moins seule à la recherche de son frère. Mais dans un monde d’hommes, il va falloir qu’elle se camoufle. Elle est ingénieuse, vive et intrépide. Elle n’a pas froid aux yeux et use de son pouvoir pour faire le bien ! Seulement il est dommage que sa transformation et le pouvoir de faucon ne soient pas plus exploités, mais j’ai bien aimé ce pouvoir car il change des métamorphes que je lis d’habitude. Si on pense suivre seulement Camille, c’est totalement faux puisqu’elle réussit à se faire tout une bande d’amis plus sympa les uns que les autres. Evidemment entourée de garçons, elle réussit à se faire sa place grâce à une petite supercherie ! Lucas, Guillaume, Titou (alors avec le cochon Coco), et Gus et j’ai oublié le nom du dernier. Ils sont sympathiques et je trouve que chacun réussit à trouver sa place tout en mettant une note de fraîcheur dans ce roman ! J’ai bien aimé la relation Camille-Guillaume tout comme celle qui unit toute la troupe ! Leurs rencontres sont originales, et il y a parfois des notes d’humour.

 

J’ai beaucoup aimé le style de l’autrice parce qu’il est simple, léger, pas difficile à comprendre. Les descriptions ne sont pas superflues et plutôt bienvenue. Je trouve que tout roule à merveille au niveau de l’écriture. Cependant dans une phrase il manquait un mot ! Je trouve que le rythme insufflé dans le cours du roman est bon car je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, j’ai lu le roman d’une traite sans lui trouver de longueur ce qui peut m’arriver. Je trouve qu’il y a peut-être un léger changement de style, enfin le ton est peut-être pas toujours adapté à l’époque historique sinon rien de plus à ce niveau-là puisque c’est vraiment un bon roman !

 

La fin de ce roman est pertinente et plutôt mignonne ainsi qu’en raccord avec l’apogée de la quête de Camille 😀

 

Pour conclure : En espérant ne rien avoir oublié dans ma chronique (sur le blog), j’ai beaucoup aimé lire cette histoire. Elle est adaptée pour un public jeune ado je pense mais même pour ado-adulte cela peut fonctionné. Le style simple de l’autrice nous emporte très bien dans son roman qui fourmille de petites intrigues et de petits moments d’actions très appréciables ! Les personnages mettent un peu de fraîcheur dans le roman car ils sont jeunes, et intrépides ! Je vous conseille ce roman historico-fantastique pour passer un bon moment avant l’été !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s