|54| Beautiful Bastard de Christina Lauren

Résumé : Brillante, travailleuse, et sur le chemin d’un MBA, Chloe Nills n’a qu’un problème : son patron, Bennett Ryan. Il est exigeant, brusque, inconsidéré – et complètement irrésistible. Un Beau Bâtard.

Bennett a quitté la France pour revenir à Chicago et prendre un rôle primordial dans la grosse entreprise familiale. Il n’aurait jamais imaginé que l’assistante qui l’aidait depuis l’étranger était cette magnifique, innocente et provocante créature – créature qu’il a maintenant sous les yeux quotidiennement. En dépit des rumeurs, il n’a jamais été du genre à avoir une affaire sur son lieu de travail. Mais Chloé le tente tant et si bien… qu’il est prêt à briser ses règles si cela signifie l’avoir. Partout dans le bureau.

Alors que leurs appétits pour l’un l’autre augmentent jusqu’au point de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre afin de gagner l’autre.

Nombres de pages : 390 (papier)

Genre : Romance érotique

Editeur : Hugo Roman

 

Je me remercie pour ce non-achat trouvé dans une boîte à livres ! Bon ok je rigole, mais je fus contente de ma trouvaille…Mais avant de le commencer et ce jusqu’à une bonne moitié du roman.

 

Le début partait bien, ça se lit vraiment tout seul et plutôt rapidement car la mise ne page est fait de manière qu’il n’y ait que très peu de texte sur une seule page (enfin de mon avis et en comparant avec d’autres romans suit sont plus remplis. Les marges sont bien moins larges). Puis à la vingt-quatrième page j’ai été absolument et totalement surprise par la tournure qu’a pris le récit. Je crois que j’aurai dû faire plus attention au résumé. Comme pour un autre roman, je souhaitais lire quelque chose d’un peu plus adulte mais pas dans le sens « scène de sexe à toutes les pages », plus dans celui où les personnages sont torturés, la romance est passionnelle, longue à venir, des « je t’aime » moi non plus, enfin plein de choses comme ça. Malheureusement…J’ai le droit à ce que je ne cherchais pas. Le résumé précise que j’allais tomber sur des scènes de sexe évidemment mais je ne pensais pas ça aussi rapide, aussi souvent et de manière que je pense que les personnages n’ont que ça à faire de se sauter dessus.

 

Ok je suis d’accord on peut ressentir une telle attirance pour quelqu’un qu’on veut peut-être lui sauter dessus mais franchement…à longueur de journée…Pour se « branler » à toute heure de la journée, n’importe où n’importe quand tout comme faire l’amour, enfin non « baiser » avec cette personne. Oui là encore j’étais prévenue mais je m’attendais à ce que ce soit un peu plus romancé, romancé dans le sens qu’il y ait vraiment une histoire de fond, une histoire un peu plus « réaliste » dans les temps. Quelque chose qui prendrait plus de temps. Qui irait moins vite. Je suis quand même allée jusqu’à la fin du bouquin et heureusement que je l’ai fait car finalement…Il m’a tout de même plu. Certes il ne correspondait pas à mes attentes mais quelque chose a fait que je ne fus pas déçue tout le long. La deuxième partie m’a aidé à apprécier ma lecture.

 

Les personnages maintenant. Bennett, non mais lui…J’ai envie de dire qu’il est aussi attirant qu’insupportable. Sincèrement on dirait vraiment qu’il a son sexe à la place de son cerveau tant il fait allusion souvent à son « kiki dressé », son envie violente de la prendre constamment et de partout. Franchement on aurait pu voir en lui un fantasme et c’est ce qu’il est peut-être pour une majorité de personnes mais c’était vraiment pénible de ne pas en avoir un peu plus de caractère par rapport à ce qu’il aime faire dans la vie, ce qu’il est SANS Chloé. Parce que si pour Chloé je suis heureuse de voir qui elle est en dehors, ce qu’elle veut dans la vie, ce qu’elle aime quasiment. Enfin j’ai trouvé que c’est un personnage plus développé que le garçon et pourtant c’est celui qui m’intéressait le plus. Peut-être est-ce voulu, ou peut-être n’ai-je pas fait assez attention puisque les révélations étaient toujours coupées par des scènes de sexe. Je pense que j’aurais aimé plus de profondeur de ce côté-là parce que ce n’était pas très bien développé. Mais évidemment et je le répète cela reste mon avis. Cependant je dois bien avouer que Chloé a du mordant et un certain humour que j’ai su apprécier.

 

L’histoire quant à elle reste assez sympa, rien de bien ou très originale je pense mais c’était sympa à lire. On suit les personnages que l’on voit évoluer aussi tout au long du roman mais j’aurai aimé avoir plus d’intrigues, plus de mystère parce que le côté romance eh bien…C’est évident qu’ils vont finir ensemble. J’aurais aimé plus d’imprévus et plus de rebondissements. C’était plaisant à lire bien-sûr mais un peu « plat » parce que les scènes de sexe ont beau être presque différentes au niveau des endroits où cela se passe c’est toujours pareil : la petite culotte finit déchirée ! On peut présenter cette histoire comme mouvementée mais bon pour tout quand c’est à peu près toujours la même chose…Ça l’est bof !

 

Comme je l’ai déjà spécifié au début c’est un roman qui se lit très facilement autant grâce à la mise en page que le style léger, direct et simple des autrices. C’est plaisant à lire, le vocabulaire n’est pas compliqué mais j’avoue avoir trouvé ça presque vulgaire par moment surtout au début parce que je n’étais pas habituée. Je pense que les descriptions n’étaient peut-être pas assez accentuées sur l’émotion autre que l’envie sexuelle et j’aurais apprécié plus d’infos sur un peu tout en fait !

 

La fin ne m’a pas franchement marqué, cela pourrait s’arrêter là et ne pas avoir de tomes supplémentaires. Je ne dirais pas que c’était une belle fin parce que justement nous n’avions pas l’impression que c’était une fin, enfin c’est mon avis.

 

Pour conclure : C’est une lecture mitigée pour moi-même si la deuxième partie du roman ma l’a fait l’apprécier. Le style des autrices est simple à lire, mais je l’ai trouvé plutôt vulgaire au début de l’histoire puisque j’étais déçue de découvrir la tournure de l’histoire. Evidement j’étais prévenue dans le résumé mais je pensais qu’il y aurait tout de même une plus grande place à l’histoire amoureuse et moins sexuelle ! Si je suis moyennement convaincue par ce roman je suis sûre qu’il peut satisfaire bon nombre de lecteurs !

 

Gros bisous !

Quenelle et votre cocci-lectrice !

2 réflexions sur “|54| Beautiful Bastard de Christina Lauren

  1. Melasc dit :

    Plutôt déçue moi aussi par cette lecture. Il est bien clair que c’est un roman érotique, cela n’empêche pas qu’il y ait du « fond ». Il ne se passe en fait absolument rien. Dommage car le style même simple n’est pas de mauvaise qualité et je me souviens de quelques touches d’humour.
    J’ai lu le second que j’avais sous la main qui fait une centaine de pages, et là encore l’histoire ne tourne autour d’aucun réel évènements, aucune petites péripéties et perd le potentiel mordant des personnages du premier tome.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s