|266| Parfum d’Etrange de Marie Boulay

Résumé : Dans les années 30, au coeur de l’arrière-pays niçois, Garance a la chance de réaliser son rêve : diriger une équipe de cueilleurs dans le domaine du célèbre parfumeur Victor Frémont.

Le conte de fée tourne vite en cauchemar, car les plantes de la propriété sont victimes d’un mal mystérieux. Coup du sort ou sabotage ?

Garance se découvre un héritage extraordinaire qui pourrait tout arranger. Parviendra-t-elle à sauver sa nouvelle demeure ?

Genre : fantastique

Nombre de pages : 292 (papier)

Merci à l’autrice ainsi qu’à BOD pour l’envoi !

Le début m’a de suite happé par le côté historique de l’histoire, le style d’écriture et l’ambiance que je ressentais comme assez douce ou lumineuse. De ce fait, je n’ai guère vu défiler les pages.

L’histoire m’a beaucoup plu je dois l’avouer. C’était original, enfin j’ai beaucoup aimé ce côté « Dans un grand vent de fleurs » que j’ai vu un grand nombre de fois avec maman tout en mêlant magie, sorcières et d’autres petites choses surnaturelles. J’ai aussi aimé le suspens constant qui planait sur ce qu’était réellement toutes ces choses qu’on ne comprenait pas vraiment, qu’on ne voyait pas venir ni d’où elles pouvaient venir. Les évènements s’enchainent sans lenteur, ni trop de rapidité. J’ai trouvé ma lecture particulièrement fluide et cela m’avait manqué. J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Garance, sa quête personnelle mais aussi son travail. J’ai aimé qu’on parle un peu de la place des femmes au travail, dans la société et à cette époque. D’autres thèmes m’ont aussi énormément plu ainsi que certains évènements mais pour ne pas spoiler, je n’en parlerai pas ! Le mystère règnera jusqu’à ce que vous le lisiez ! C’est une lecture douce et forte en même temps !

Les personnages sont très appréciables ! Evidemment (même si je ne sais pas pourquoi je vous dis ça) j’ai adoré Lucas, homme calfeutré dans son antre à faire des choses louches…Presque lunatique, sombre, et très mystérieux. Je crois que j’aurais aimé en savoir un peu plus sur lui d’ailleurs. J’ai beaucoup aimé Garance, je lui ai trouvé un charme peu commun, une tenue de grande dame et un petit quelque chose en plus que j’ai adoré ! Les autres personnages sont tout aussi intéressants, bien construits et agréables à suivre.

Le style de l’autrice est très fluide, j’ai vraiment adoré, je n’avais pas l’impression de ramer. Les dialogues sont utiles, les descriptions agréables, tout aussi fluides que le reste. Sincèrement, j’ai vraiment bien accroché avec la plume alors je ne peux que vous conseiller encore une fois de lire ce roman !

La fin est pour une fois, pas trop rapide. Je trouve que tout s’est résolu dans le calme même s’il y a eu une grosse tempête. Ce n’était pas sorti de nulle part et cela nous a amené à considérer une suite ! J’espère qu’il y en aura une parce qu’on ne peut pas être lâché avec ce genre d’annonce sur la fin…Et plus rien !

Pour conclure : C’est un roman dont la lecture m’a énormément plu. On est à l’entre-guerre et tout semble aller pour le mieux mais une chose mystérieuse réduit à néant les efforts des cueilleurs et de Garance. Ce qui m’a le plus séduite est sans conteste l’ambiance de l’histoire : douce et intrigante mais aussi la plume de l’autrice. J’ai adoré le personnage de Lucas bien que j’aurais souhaité en savoir davantage sur lui ! Et puis la fin est rudement bien tournée ! J’espère qu’il y aura une suite et n’hésitez pas à tenter !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s