|238| La voleuse des toits de Laure Dargelos

Résumé : Véritables piliers de la société, les règles écarlates ont prohibé toutes formes d’expression : l’art, la littérature et la musique n’existent plus. Chaque jour, la milice multiplie les exécutions pour asseoir l’autorité du régime.

Demoiselle respectable le jour et voleuse la nuit, Éléonore Herrenstein s’élève contre l’ordre établi. Elle qui espère rejoindre la rébellion et renverser le gouvernement, la voilà brusquement fiancée à l’un des hommes les plus puissants du royaume. Qui est donc Élias d’Aubrey, cet être impénétrable qui semble viser le pouvoir absolu ? Et pour quelles sombres raisons sa famille dissimule-t-elle une mystérieuse toile, peinte un demi-siècle plus tôt ?

Éléonore ignore encore que sa quête l’entraînera bien plus loin qu’elle ne l’imagine. Dans un voyage au-delà du possible…

Genre : fantasy

Nombre de pages : 671 (papier)

Encore une fois c’est un livre qu’on devait lire en LC, mais au final…Plus vraiment et ce n’était pas grave, j’ai lu à mon rythme et j’en avais besoin.

J’ai été charmée par le début. Déjà par la plume de l’autrice qui correspondait parfaitement à son récit mais aussi par le mystère qui planait sur les personnages, sur son intrigue qui ne s’est pas dévoilée trop vite et qui n’était pas non plus très prévisible. Ça dépendait…Mais j’ai été surprise !

L’histoire…est grande, longue…Mais longue pas forcément dans le mauvais sens du terme. En réalité, il y aurait très bien pu y avoir 3 petits tomes séparés…Même si après réflexion, ça aurait possiblement desservi le roman. Dans la première partie, on apprend à découvrir les enjeux politiquement, la situation actuelle de la société dont on nous adresse le portrait, mais aussi les différents personnages dont l’importance est montrée de plus en plus. J’ai beaucoup aimé cette première partie justement pour ces choses qu’on apprend à connaître, ainsi que la toile d’araignée qui se tisse avec les différentes intrigues qui se mettent en place, les petites comme les plus importantes. C’est vrai que dans ce début (si je peux appeler ça ainsi), je me demandais vraiment où on allait parce qu’il y avait, pour moi, encore beaucoup de flou et vu la suite, c’était clairement voulu. Il y avait de l’action, un bon rythme et j’ai bien été entraînée par l’histoire. Et BIM, fin de première partie avec une chute géniale qui m’a évidemment aussitôt fait continuer ma lecture. La deuxième partie est tout aussi intéressante que la première. On découvre les prémices de l’univers actuel, ce qui a conduit nos héros à se trouver là où ils sont, mais aussi les différents choix que chacun fait. On se rend aussi bien compte qu’ils évoluent ensemble et séparément. Et franchement, la manière dont tout est construit…C’est fabuleux ! On entre dans la tête des « méchants » mais on découvre que l’habit ne fait pas le moine, que tout n’est ni blanc ni noir, mais de merveilleuses nuances de gris. Puis un déchirement à la fin de la deuxième…partie. Et nous retrouvons Plume qui se bat aux côtés du frère d’Elias pour faire basculer l’ordre dans lequel ils vivent. Et j’ai adoré cette partie aussi parce qu’elle gagne énormément en intensité, il y a pas mal d’actions, des intrigues politiques, d’énoooooormes révélations et des retournements de situations tout aussi grands. Franchement, ce roman est génial ! En fait, c’est une tuerie et même si je n’en pensais pas autant directement après lecture…Après grande et mure réflexion…Je trouve que c’est même du génie ! C’est magnifique ! Lisez-le ! Parfois un peu long mais ça en vaut clairement le coup ! N’hésitez plus ! Par contre seul bémol…J’avais deviné qui était réellement l’Oméga, même s’il y a eu un petit retournement à un moment XD Mais bon ce n’est en aucun cas la faute de l’autrice !

Concernant les personnages, je ne vous en parlerai pas de beaucoup parce qu’il y en a au final, pas mal. Je vais commencer par James, un jeune homme qui aide Plume dans sa quête. Il était amusant et pas si roublard qu’il n’y parût. Puis nous avons Andreas (si je ne me trompe pas dans le prénom), le frère d’Elias, que j’ai particulièrement aimé aussi. Parlons donc d’Elias, ce noble…Un peu trop présomptueux, sans fois « ni loi », enfin si quand même un peu. J’ai adoré son caractère, il est dur, il reste dur et change mais reste quand même lui-même au fond. Ce n’est pas une évolution à 180° et c’est ce que j’ai apprécié. Parce que dans beaucoup de roman il y a un grand virage…Et le personnage change du tout au tout. J’ai adoré son évolution. Puis pour terminer Plume, jeune femme rebelle, mal à cause de sa position sociale et des mauvais traitements qu’il y a des plus démunis. J’ai su l’apprécier même si j’ai préféré notre héro masculin. Une troupe que j’ai beaucoup aimé et j’ai été triste de les quitter !

J’ai bien adhéré au style de l’autrice. Parfois il y avait un peu trop de descriptions mais bon, je pense que c’était nécessaire au récit. Sinon, elle a totalement su m’embarquer aux côtés de ses personnages, et j’ai vécu une très belle aventure avec eux !

Je rejoins certains commentaires que j’ai vu sur le net, si cela n’avait pas été une happy end, je crois que je ne m’en serais pas remise. Après comme souvent pour moi et à mon habitude…J’ai tendance à lire la dernière page…Du coup…J’étais au « courant », pas de tout et aucun GROS spoil sur l’histoire. J’ai découvert l’histoire au fil des pages et la lecture de la dernière page n’a en rien entaché cette dernière. BREF. La fin…Très belle, très attendue aussi…Je me suis demandé d’ailleurs avant de la lire entièrement comment ça pouvait bien se finir vu la tournure des évènements. Mais j’ai été ravie !

Pour conclure : C’est une lecture dont l’intrigue…tient du génie ! Je sais, ce n’est que mon avis…Mais tout : autant construction des différentes intrigues, que le rôle et le caractère de chacun des personnages, le cycle et le cadre spatio-temporel, est absolument génial. Il est vrai que j’ai trouvé certains passages un peu longs, qu’il m’a fallu quelques pauses parfois mais franchement, en prenant mon temps…et surtout en appréciant ma lecture, ça passe très bien. J’ai été bluffée par l’univers que nous a inventé l’autrice mais aussi par l’action, les différents retournements de situation. La plume de l’autrice a su directement m’intégrer au récit, faire en sorte que je m’y intéresse et que j’ai envie de tout savoir dessus. J’ai adoré « vivre » avec eux, et j’ai été bien triste de les quitter même si la fin est émouvante et sublime ! Je ne peux que vous en recommander la lecture !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s