|8| Project Viper – Ellen Raven Martin

48418035_2351776398379646_4617557960275525632_n

Titre : Project Viper

Tome 1 : Rising

Tome 2 : Faceless

 

Nombre de pages :

Tome 1 : 388

Tome 2 : 424

 

Résumé :

Tome 1 : Le temps est venu pour un nouvel ordre mondial. Les conflits armés font le bonheur des marchands de mort, membres de l’organisme qui chuchote à l’oreille des grands de ce monde ; on crache sur son nom : conglomérat, tout comme on s’incline face à son gigantisme.

Des cendres des Etats-Unis est née la Fédération, amalgame de quatorze Districts gouvernés par la despotique et non moins sulfureuse Présidente Erika Lawson. Face à la rébellion qui fait rage, celle-ci doit prendre des mesures drastiques.

Le Conglomérat se rencontre à l’occasion d’un nouveau sommet. Il décide de lui fournir l’avenir. Cyborgs de guerre ou machines douées d’une âme humaine, le nom de ces créatures reste incertain.

Une chose est certaine : ce sont des Vipers.

Car tous sont membres du Project Black Viper.

 

Tome 2 : 2071. Au cœur de la nuit, un hovercraft de fret d’Harmattan Associés se fait abattre. Un évènement fortuit ? Etrange, oui. Une mission digne des Black Vipers. Quand Blayne met la main sur un chargement inattendu, le jeu commence. Le maître de celui-ci ? On ne connaît ni son nom ni son visage. On le nomme Augure et le dit terroriste ; lui se voit comme un modeste joueur d’échecs.

Il trouve en Kayla un moyen d’abattre roi et reine. La jeune femme, mue par son amour pour Blayne, sème la discorde au sein de la fraternité. La rivalité entre Shadow et Centurion s’embrase, faisant couler leur sang au gré de leurs différends. Elle rend les Vipers fragiles, menace la sécurité d’Aryan Turner et de la Présidente elle-même. Une occasion rêvée pour les rebelles d’agir. Et s’ils étaient, eux aussi, contrôlés par l’Augure ?

 

Et maintenant…Place à mon avis héhéhé !

Avant de parler réellement de l’écriture ainsi que de ma lecture, j’ai décidé pour une fois de parler des couvertures des romans que je viens de lire. Franchement en plus d’être assez fan de l’univers en général, je trouve les couvertures particulièrement réussies, elles correspondent tout à fait aux romans ! On y retrouve nos deux ou nos quatre personnages principaux (tome 1 plutôt deux, tome 2 plutôt quatre). Le contraste du rouge est une idée qui fonctionne bien, très bien ! Je dirais même que je préfère la seconde car elle donne plus envie de lire selon mon avis ! 😊 En tout cas chapeau au graphiste/dessinateur !

 

Le début du premier tome est intriguant, on ne sait pas dans quel univers on plonge, dans quoi on s’embarque, si on ne va pas être déçu, ou des choses du genre. C’est rempli d’informations qu’on a peut-être du mal à suivre sur quelques chapitres mais par la suite, tout commence à s’assimiler à se faire comprendre, et cela devient plus limpide.

J’ai remarqué quelques fautes et quelques répétions mais je tiens à préciser que ce n’était RIEN de grave et que j’étais PREVENUE par l’auteure puisque ce sont des versions papier en correction/qu’elle est en train de revoir. Ce sont des changements vraiment mineurs à apporter et assez faciles !

Lorsque les personnages principaux arrivent enfin on se questionne sur qui ils sont. Qui est Skylar ? Qui est Blayne ? Est-ce qu’ils vont être les personnages principaux ? Qu’ont-ils vécu et encore plein de questions sur eux, leur vie, et ce qui va leur arriver.

Du chapitre 4 au chapitre 9 j’ai pu remarquer un bon enchaînement des actions, du déroulement de l’histoire et en plus de ça, on découvre de nouveaux personnages et ça c’était vraiment top ! 😀

L’histoire suit son cours, le sombre reprend sa place, ou vient la chercher légitimement et on découvre deux techniques différentes afin que soient menés à bien, les projets d’Aryan Turner. Je dois avouer que je préférai la violente mais c’est évidemment parce qu’en ce moment j’adore ça, et puis je trouve plus intéressant de voir le déroulé psychologique par la suite que dans une méthode plus pacifiste on va dire. Pourtant dans ce roman, j’ai trouvé les deux intéressantes même si ma chouchou restait la plus forte, celle avec Zeera était intéressante, j’aurai pu la nommer par la persuasion par le charme ou quelque chose du style, mais on découvre vitre le revers de la médaille.

J’ai apprécié connaître la vie de Skylar avant…avant la déchéance ! Franchement, je trouve cela pertinent qu’on nous raconte une part de leur vie, ainsi on comprend mieux leur descente aux enfers.

Il y a une scène (Eva-Ayran au resto) que j’ai remarqué un peu plus par l’introduction de l’anglais que je n’ai pas forcément comprise sur le coup, mais tout au long du récit nous avons ces petits mots en anglais et au final, ils donnent une bonne touche d’originalité à ce roman. Bravo !

Alors maintenant je vais parler plus précisément des dialogues. Ils sont intéressants, bien que parfois le niveau de langue n’est peut-être pas assez en mode « roman » mais plus j’écris comme on parle. Après vu les personnages, je trouve que ce n’est pas plus mal car cela leur correspond. Par contre, quelque chose m’a un peu plus dérangée, le fait qu’on ait un paragraphe de dialogue, puis la suite du dialogue dans un autre paragraphe à la ligne, je n’ai pas tout de suite compris qu’il s’agissait de la suite du dialogue mais de par mon expérience de livresque, je n’ai pas mis trois plombes non plus. En tout cas, ils sont bien rythmés, et nous n’avons pas de difficulté de compréhension par rapport à qui parle !

La relation entre les deux personnages principaux m’a particulièrement touchée, car je la trouvais bien construite. Elle devenait de plus en plus touchante avec sa part de sombre bien-sûr surtout après la perte de leur vrai nom. J’espérai qu’ils deviennent encore plus proches, ou qu’ils nouent une certaine relation de complicité si on peut dire ainsi malgré leurs « obligations ». J’aime leur nouvelle relation de frère Shadow-Centurion bien qu’on sente qu’ils sont prédestinés à autre chose, quelque chose de plus grand.

Les derniers chapitres du tome 1 sont pleins d’information sur tous les Vipers réunis. J’en ai compté 7 et j’espère ne pas m’être trompé. J’ai beaucoup aimé connaître l’histoire de chacun, c’est vraiment une bonne chose de les ressentir, de savoir leur vécu. J’aurai peut-être aimé les voir plus dispersés dans le roman tout entier mais sinon ma lecture était plaisante !

Alors c’est à ce moment-là que j’ai terminé ma lecture donc ce qui suit est un avis global du premier tome.

C’est un bon roman qui s’est lu comme un petit pain dès l’instant qu’on rentre vraiment dans l’histoire. La police est grande donc vraiment il ne faut pas hésiter à se lancer dans votre lecture ou à le commander 😀 Je n’ai pas remarqué d’incohérence, donc pour moi il n’y en a pas. Je suis en surkiffe des prénoms donnés aux personnages car ils sont tellement originaux pour moi ! Certains sont peut-être un peu plus connu par exemple les surnoms mais les prénoms non et je suis vraiment fan ! Oui moi qui adore les prénoms originaux là je suis servie héhé ! Il est vrai que je m’attendais à quelque chose de plus sombre et de plus dur mais ce n’est que le premier tome qui met en place les choses.

Le style d’écriture de l’auteure est agréable à lire, simple aussi bien qu’on retrouve un bon vocabulaire varié et adapté à l’histoire. On a aussi le droit à des définitions des mots dont on pourrait ne pas connaître la signification. C’est un livre accessible à tous et à toutes, bon évidemment à partir d’un certain âge mais je ne peux pas me placer là-dessus, mais il faut toutefois rester concentré pour bien tout comprendre !

La chute est attendue mais reste tout de même mystérieuse.

En conclusion, le tome 1 est une belle découverte qui met en avant les informations dont on aura besoin dans le tome 2, c’est une introduction à ce bel univers riche et intéressant.

 

Commençons maintenant à découvrir le tome 2 ensemble. Le début est là aussi intriguant, on rentre presque aussitôt dans le vif de l’action. Surtout que nous assistons à l’arrivée d’un nouveau personnage clé de ce tome ! On sait dès le départ que ce personnage deviendra plus ou moins important. C’est une découverte à travers la résistance

Je parlerai moins du style car il devient plus affirmé mais je n’ai rien à ajouter de plus, il me plaît toujours autant.

Kayla est ce nouveau personnage important et elle me plaît car ses souvenirs la rendent plus précieuse que n’importe qui. Elle est tellement attachante…car son amour pour Blayne me touche beaucoup.

Centurion montre un lien qui nous semble encore plus fort avec Shadow et ce dernier ne lésine pas les moyens pour le venger après ce qu’il s’est passé héhé ! Je n’en dirais rien pour ne pas spoiler mais voilà ! J’apprécie la tournure de cette relation.

Nous avons là de l’action, encore plus d’action et toujours plus d’actions ! Et j’adore ça ! Tout s’enchaîne tout va vite, et pas forcément vite non mais franchement je trouvais que c’était pas mal du tout ! Les scènes de combat sont très bien racontées bien que parfois j’ai pu les trouver longues ! C’est tout de même bien proportionné par rapport à la trame de l’histoire.

 

S’il y a un personnage que je veux voir mort, c’est bien Aryan. En soit j’adore les méchants, mais lui je ne sais pas pourquoi je crois que je serai ravie de le voir six pieds sous terre ou dans une fausse commune si cela existe toutefois dans la société du roman. Cependant, il joue bien son rôle, il est intriguant à suivre dans les deux tomes, assez effacé au début il prend sa revanche dans le tome 2.

 

Je vais ensuite parler de manière générale des émotions. Elles sont bien décrites, les personnes sont bien travaillées. J’avais peur que la psychologie plus poussée du côté de la torture ou plutôt après la torture soit mal ou pas assez bien maitrisée, mais là c’était très bien, et très plaisant à lire. Skylar reste crédible du début à la fin, et même si Blayne à cause de Kayla perd un peu de son caractère combattif, qu’il est perdu, c’est bien mené. Félicitations ! 😊 Ce n’est pas un travail facile que d’écrire une pseudo reconstruction après une torture vraiment poussée. Est-ce que Kayla n’aurait pas permis un certain retour d’une humanité dans le cœur de nos Vipers ?

 

La fin du tome 2 me donne envie de savoir la suite. Qui est l’Augure ? Que veut-il vraiment ? Comment va-t-il être utilisé dans le tome suivant ? Est-ce que Blayne et l’Ombre vont restées en plus ou moins bons termes ? Plus ou moins proches ? Cette fin de lecture me donne mille et une questions mais nous aurons sûrement les réponses dans le tome suivant !

 

Je remercie encore une fois l’auteure de m’avoir confié ses bébés, et de me permettre de découvrir son univers. C’est une lecture vraiment appréciée, et je vous la recommande grandement mes p’tits loups si vous avez besoin de changement dans vos lectures !

Tes bébés sont bien rangés au chaud dans ma bibliothèque ! Merci encore ❤

Bisous bisous !

 

2 réflexions sur “|8| Project Viper – Ellen Raven Martin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s