|20| La Nébuleuse d’Héra de Lydie A. Wallon

Résumé : En 3602, la Terre n’est plus qu’une planète à l’abandon. Trois races distinctes, issues des humains, ont colonisé de nouveaux systèmes.

Kendalh, une scientifique « homogène » — l’espèce dite supérieure — rejoint sa planète après une mission de plus d’un an. Sa vie extrêmement réglée prend un virage inattendu lorsque son vaisseau s’écrase sur un territoire hostile, envahi de créatures monstrueuses.

Quel choix lui reste-t-il quand celui qui lui sauve la vie est un de ces détestables humains, et qu’il tire des pouvoirs étranges de cristaux que tous pensaient disparus ?

Nombre de pages : 449 (numérique)

Genre : Entre Science-fiction et Fantasy, entre Romance et Policier, ce roman nous interroge sur ce qui nous rend humains.

 

Je remercie Lydie pour la proposition de ce SP et m’excuse d’avoir mis autant de temps pour le lire !

C’est un roman que j’ai accepté de lire parce qu’il correspondait parfaitement à mes envies. J’adore la fantasy, et son univers m’intriguait particulièrement car sur le coup ça m’a fait penser à un autre roman que j’avais lu, avec différentes planètes, différentes espèces et une histoire inter-espèce !  Même si vous avez déjà votre résumé, je vais vous décrire un peu l’histoire de comment je l’ai perçue moi !

 

C’est l’histoire de Kandhal, une homogène, de Magnus et de sa sœur jumelle Cassandre, Nandini, Rajan, l’égoutier et d’autres encore dont le nom ne m’a pas spécialement marqué ! Humains, homogènes (race humaine plus évoluée), et anifah (animaux humanoïdes ou humains avec une partie animale si je ne me trompe pas et que j’ai bien compris). Le mélange d’espèce est prohibé bien évidemment. Kandhal travaille à la SIMRA (encore une fois si j’écris bien le nom), son vaisseau s’écrase et elle et son anifah sont « enlevés » par Rajan, l’égoutier. Ensemble ils vont parcourir une petite trotte et Kandhal est très curieuse. Elle veut tout savoir sur les humains et ne se considère pas vraiment différentes d’eux. Amir Cloony, un homogène cherche à mettre la main sur les gulabis censées lui procurer un certain pouvoir. Bon c’est hyper mal résumé en fait donc lisez le résumé et n’hésitez pas à lire si cela vous tente !

 

La première chose que j’ai remarqué est l’abondance d’informations dans le roman ! Autant sur les diverses sociétés, que sur les différents personnages, espèces et tout ce qu’on peut trouver ! On y retrouve beaucoup de description, et je pense que ce premier tome au-delà de raconter une histoire, est un tome pour présenter et nous ancrer dans ce monde où les informations qu’on nous livre sont à perte de vue ! Parfois je les trouvais un peu trop longues seulement, elles sont utiles et même essentielles au roman ! Si j’avais un conseil, ce serait peut-être d’alléger ces passages narratifs de description par des phrases plus courtes sans toutefois donner un ton saccadé au roman ! Garde ton style car il est agréable à lire !

 

Au début du roman, chaque chapitre nous présente l’histoire d’un personnage. On change les points de vue narratif en passant de Kandhal à Magnus et Cassandre, puis à l’inspecteur, puis Kandhal de nouveau, Cassandre toute seule, Rajan etc ! Si au début je ne comprenais pas vraiment quelle importance avait chaque personnage dans l’histoire, c’est au fur et à mesure de ma lecture et de notre lecture qu’on prend conscience que ces personnages sont tous essentiels au récit ! Ils se soudent petit à petit pour qu’un chapitre nous parle de tous ! Mais pour qu’ils soient ensemble il faut tout de même attendre de passer une bonne grosse moitié du roman ! Ceci dit, ce découpage permet à l’auteure de garder le mystère sur l’intrigue principale et les différentes intrigues pendant un long moment ! En effet, j’étais un peu perdue puisque lorsque je lis je cherche toujours à démêler le vrai du faux, mais aussi à comprendre ce que chaque intrigue signifie, quel est le but, où est-ce qu’on va, où est-ce que l’auteure veut m’amener !

 

Si je peux me permettre et sans vouloir blesser l’auteure, je trouve cependant que certains noms propres comme commun auraient pu être plus « originaux » et sortit totalement d’un contexte qui vient de notre époque comme par exemple le terme « hérawoodien » et d’autres qui viennent avant tout de notre monde à nous. Nous sommes dans un monde de fantasy ! Il faut se l’approprier un peu plus que ça ! De mon avis, il aurait été encore mieux de « virer » ces termes trop actuels, trop dans notre époque à nous et les adapter à son univers ! C’est un petit plus tout simplement, qui peut être négligé il n’y a pas de soucis et je tiens vraiment à rappeler que cela ne reste que mon humble avis ! C’est le seul point réel où je me suis dit qu’il fallait absolument que je le note et que j’en parle !

 

Je trouve la psychologie des personnages très intéressantes parce que chacun est une sorte d’ennemi de son propre clan ! Rajan, est un demi devinlabi (est-ce que je ne me trompe pas ? Bon sang j’ai du mal et j’ai trop peur de dire des bêtises) qui malgré sa participation en tant qu’égoutier se dit que les homogènes sont peut-être humains eux aussi. De son côté, Kandhal pense la même chose et va un peu contre les pensées de sa race, de son mentor ! On sent le trouble qui les envahit alors qu’ils sont et souhaitent peut-être être ensemble. Quant à Cassandre qui comptait vivre son conte de fées en retrouvant sa liberté, c’est raté…Et bien raté pour l’être. Retrouver sa famille est son objectif ! Et Magnus souhaite retrouver sa sœur jumelle…Peut-être se retrouveront-ils mais il faut aller lire pour le savoir ! Donc filez ! Lisez !

 

L’auteure maitrise son sujet, son univers et ça c’est un grand plus parce que j’en ai lu des pas super ! Enfin bref là n’est pas le sujet, mais cet univers est complet, recherché et on sait qu’il y a eu tout un travail derrière ! Comme un puzzle dont les pièces se sont vraiment assemblées que le roman terminé !

 

Au final j’ai écrit une bonne partie de ma chronique avant d’avoir fini de lire, du coup j’ai une petite remarque et conseils même si honte à moi je n’ai ni noté la page, ni la phrase, mais il y a plusieurs endroits où il mériterait d’avoir des virgules en plus, après c’est pas la mort du tout puisque je ne me suis fait la remarque qu’une seule fois et que cela ne gène en rien la lecture 😊

 

Du coup parlons de Rajan…Et de la fin. Je dirais que c’est mon perso préféré, mais bon. Parfois est-ce mal d’avoir des envies de meurtre envers l’auteure ? Désolé Lydie je t’adore parce que tu nous as livré un super roman mais mon cœur et mes larmes sont sorties aussi vites qu’elles sont rentrées. On ne touche pas à Rajan pour le faire…Fin je vais rien dévoiler parce que je veux faire une chronique en mode un peu no spoil pour donner envie. Mais à un moment j’étais PAS DU TOUT d’accord avec ce qu’il s’est passé. Puis j’ai encore avancé ma lecture et au lieu de vouloir tuer l’auteure bah je l’ai aimée D’AMOUR c’est beau l’amooooooooooour ❤ En fait mdr j’ai juste parlé de Rajan donc j’en viens à vous parler de la fin ! Oui oui patience !

 

FIN : voilà. J’ai beaucoup aimé ce roman, à la limite de l’adorer ne serait-ce que pour sa fin…Assez imprévisible sur un certain évènement que je noterai RM (l’auteure me comprendra j’en suis sûre x) ). Elle est super bien orchestrée ! Si je ne comprenais pas l’intérêt d’un meurtre du début et de toute une enquête autour mise à part pour limite meubler (j’ai vraiment exagéré avec ce terme car c’est beaucoup moins que ça, je dirais donc plus pour rajouter une intrigue encore plus intrigante) …bah ça prend vraiment tout son sens dans les 100-150 dernières pages ! Toute l’intrigue des cristaux ! On découvre l’investigateur -ou trice- mais faut lire pour le savoir, on découvre ce qui va être un but à la vie de Kendhal et finalement une réussite sur un certain point ! En fait, on sait qu’il va y avoir deux tomes supplémentaires, mais du coup la fin est bien amenée parce qu’elle nous fait réfléchir sur la suite possible. Elle nous apporte beaucoup beaucoup de questions et j’avoue que j’ai hâte de connaître la fin de l’histoire ! Euh pas la fin la suite :p

 

Donc pour conclure : C’est un roman que j’ai beaucoup apprécié, notamment par la découverte et son univers riche et bien développé avec ses différentes planètes et espèces ! La société construite est aussi bien faite, et bien réfléchie, rien ne semble laissé au hasard ! Le style de l’auteure nous questionne et on ne remarque pas les pages qui défilent sous nos yeux tout comme les mots et les phrases ! N’hésitez pas à venir à la rencontre de Rajan, Mê-boh, Kendhal et bien d’autres sur Héra !

 

Merci encore pour ce service presse !

A bientôt les coccinelles !

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s