|21| Nos plus belles étincelles de Jamie MC Guire

Résumé : Depuis qu’il a croisé son sourire mélancolique derrière l’objectif de son appareil photo deux ans plus tôt, Elliott n’a jamais cessé d’aimer Catherine. Pourtant, la même année, il a été obligé de quitter la ville, la laissant seule au moment où elle avait le plus besoin de lui…

Aujourd’hui, Elliott rentre enfin et il est bien décidé à reprendre le fil de cette histoire d’amour qu’il n’a jamais oubliée. Mais Catherine ne lui a pas pardonné son départ, et le secret qui pèse sur elle pourrait étouffer à tout jamais l’étincelle de leur amour.

Nombre de pages : 436 (papier)

Genre : Romance

 

Tout d’abord merci du fond du cœur aux éditions Michel Lafon de m’avoir acceptée comme partenaire, et pour ce premier SP !

Je viens de me prendre une claque littéraire en pleine face. Je ne sais pas comment j’ai fait ou comment mon cœur a fait pour tenir tout le roman sans cassure…mais oua. WHAOU ! Je suis traumatisée par ma lecture, mes larmes refusent de couler réellement, pourtant il faudrait qu’elles coulent j’en aurai fini une bonne fois pour toute ! J’avoue que depuis que j’ai commencé à écrire des chroniques, je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur, ni de claque ou quelque chose du genre. Peut-être parce que ce n’était pas vraiment des livres choisis…Mais du coup, je suis devenue assez difficile je crois en termes de romans…Je peux donc vous dire qu’il faut y aller pour me retourner le cœur, me faire voyager et me donner envie de pleurer à n’en plus finir tout ça pour rester dans l’histoire.

 

Dans « Nos plus belles étincelles », c’est le cas. Même si l’histoire n’est pas celle à laquelle on s’attend en entrant dans le roman, je n’ai pas envie de quitter Catherine et Eliott. J’ai envie de rester encore avec eux pour toucher leur amour du doigt, pour m’en envelopper et pleurer jusqu’à plus d’eau. J’ai envie de leur piquer même si c’est pour vivre une histoire avec mon lit, je m’en fous. J’avais envie de plus mais plus c’est bon plus on en veut non ?

Cette histoire semble pure, belle, magnifique et tout ce qu’on veut comme adjectif du genre. La plume de l’auteur me fait dire ces mots alors que l’histoire, le passé et le futur de nos deux personnages principaux sont bien loin de ces adjectifs. Pur…oui comme leur amour…Il fait rêver. Mon cœur se meurt de lire un tel engouement amoureux, un tel tourbillon de sentiments qui vont dans tous les sens. Mon cœur a bondi, a couru, s’est retenu, j’ai cru que j’allais le perdre !

 

Dès le prologue je pouvais déjà dire que la sensualité, et les émotions se dégageaient particulièrement du style de l’auteur, à croire qu’elle joue avec ça tout le long. Rien que ce début m’a vraiment émue ! Un roman ne m’a jamais mis les larmes aux yeux aussi rapidement que celui-là ! J’ai été tout de suite emportée par l’histoire ! Cela s’annonçait très bien malgré un sujet (maman d’Elliott) très dur et difficile autant à lire qu’à vivre et sur lequel écrire !

Le début du roman est rempli de tendresse et de beaux messages, l’histoire entre Elliott et Catherine m’intriguait beaucoup si bien que je n’ai plus su détacher mon regard des pages, que j’ai enfilé comme des perles sur un fil. Si dans une première partie du roman on se demande vraiment ce qu’il va se passer, si tout cette guimauve va rester eh bien de plus en plus on nous rappelle un point du résumé qui nous parle d’un secret qui risque de tout changer. Et quel secret ! Pas des moindres lorsqu’on apprend toute la vérité et que le voile se lève à la fin du roman. Je vous avoue avoir été bluffé par la qualité de la trame de l’histoire qui ne m’a rien laissé présager correctement. J’avais évidemment quelques idées sur ce qu’était ce secret, et je n’ai pas été loin du compte. Seulement on m’a laissé sur le cul (pardonnez-moi l’expression), oui carrément parce que je n’y ai vu que du feu (mdr jeux de mots qui lira comprendra) ! Sincèrement on ne pouvait rien voir venir, la narration était écrite de manière que rien ne puisse être soupçonné ! Du génie !

 

Nous suivons la vie mêlée d’Elliott et Catherine, bon ça… vous le savez déjà seulement on les voit vivre une vie presque trop adulte pour eux. On se demande si les tantes, les adultes censés être des adultes le sont vraiment…Ce sont des adolescents qui vivent une histoire adulte avant l’âge ! Leurs interrogations ne sont pas celles d’enfants de dix-sept presque dix-huit ans. Enfin pour Catherine surtout…Leur histoire est torturée, loin d’être simple. Pourtant ils y font face, Elliott en protégeant Catherine à tout prix, en lui faisant comprendre que son amour et sa proposition ne sont pas à prendre à la légère, c’est réel et il peut l’aider. Tandis que Catherine tant juste de survivre dans son secret qu’elle ne saurait révéler au risque de tout perdre.

 

Elliott ne se laisse pas démonter face aux préjugés que les gens ont puisqu’il a des origines marquées. C’est un géant, et un costaud, en plus de ça c’est un très bon quarterback de quoi en faire rager plus d’un ou d’une puisqu’il n’a d’yeux que pour Catherine a qui son amour n’a jamais fait défaut. Un petit point de déception toutefois, j’aurai bienaimé que le côté Elliott photographe soit plus développé dans les deux derniers tiers du roman. En effet, on en parle au début puis cette passion s’efface pour laisser place au problème, elle revient en évocation puis part et revient un peu ! Je pense qu’il aurait été intéressant de jouer avec au niveau de leur histoire, de jouer encore plus avec même si le final des photos d’Elliott est vraiment vraiment touchant ! Il a un sacré caractère et doit faire face à des pics de colère. En gros, vous ne touchez pas à Catherine devant ou derrière le dos de son copain et vous êtes tranquille…Par contre avisez-vous de faire une seule remarque désobligeante et vous risquez de finir à la morgue ! On aurait pu penser ses réactions trop fortes mais plus on lit plus on se rend compte qu’on aurait bien aimé nous aussi mettre quelques raclées à des pimbêches…

Quant à Catherine…Je ne sais pas comment elle fait face. On la sent faiblarde, on sait qu’elle est effrayée et on ne sait pas pourquoi surtout qu’elle refuse de se laisser aider. Il ne faut plus qu’il y ait un problème du côte d’Elliott qu’elle veuille elle aussi le sauver. Au final c’est le sauvetage de l’un de l’autre qui les as sauvés tous les deux. A trop vouloir se protéger ils ont failli se brûler les ailes. Leurs caractères sont intéressants et bien exploités !

 

Les descriptions sont pertinentes, et ne font que donner les informations dont on a besoin. Elles ne sont pas longues et la plume de l’auteure nous permet de rentrer dans son histoire sans mal, et de continuer notre lecture parfaitement ! En fait, je n’ai rien trouvé à redire sur ce roman si ce n’est au début peut-être où on parle de trois ans de lycée alors que l’histoire se passe aux Etats-Unis donc que le lycée doit normalement faire quatre ans. Après je me suis peut-être trompée car je ne connais pas bien le système scolaire des Etats-Unis.

 

La fin m’a particulièrement surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ça, pour l’épilogue oui mais le reste avec toutes les révélations pas du tout !  J’ai trop aimé…C’est tellement bien amené…Enfin j’ai déjà dû le dire mais c’est vraiment une lecture qui…POUA…m’a changée, m’a totalement ravie… ! Je valide totalement cette lecture et vous la recommande si vous cherchez quelque chose qui vous change, une romance torturée à souhait qui nous paraît adulte mais pourtant ce ne sont encore que des adolescents !

 

En conclusion, je décrète officiellement que c’est un coup de cœur 2019 ! L’auteur a su me transporter complètement dans cet univers, et me faire m’attacher aux personnages d’une manière à laquelle je ne pensais pas que ce soit possible ! Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce roman mais j’ai été très agréablement surprise ! C’est une magnifique romance que je vous conseille de lire ! Des histoires dures mais qui renforcent une sublime histoire ! Venez à la rencontre de Catherine et d’Elliott dans « Nos plus belles étincelles » !

 

Votre cocci-lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s