|43| La dent dure de Valentine Stergann

Résumé : Capucine a la dent dure. Pour tout. Et surtout pour rien.

Il faut dire qu’entre son boulot de libraire et la garde de son neveu de quatorze ans, elle n’a pas le temps de chômer. En plus, elle doit supporter une vie sentimentale plus déprimante qu’une chanson d’Adèle et… cette fichue rage de dent qui la ronge depuis plusieurs jours !

Lorsque Capucine franchit la porte du cabinet du ténébreux docteur Tanguy, elle tombe des nues. Cet homme, c’est celui qui lui a fait détester ses années collège. Celui qui la traitait de grosse et d’empotée. Sauf que depuis tout ce temps, Capucine a bien changé, et il ne la reconnaît pas. Alors, quand sa meilleure amie lui propose de se venger de son ancien bourreau avec un plan aussi diabolique qu’amusant, elle n’hésite pas longtemps et fonce tête baissée, quitte à se brûler les ailes.

 

Nombre de pages : 223 (numérique)

 

Genre : Feel-good

 

Merci beaucoup aux éditions BMR et à Netgalley pour ce service presse ! Ce ne fut pas facile mais j’ai réussi à lire le fichier sur ma liseuse !

 

Comment commencer ? Comment dire… J’étais morte de rire à la première phrase du roman. Ca commençait bien mais cela ne s’est pas amélioré. Ce ne fut que fou rire, et oui parfois des petites larmes aux yeux. Je suis passée par tous les états en lisant ce roman. C’est une véritable pépite ! On retrouve des tonnes et des tonnes de référence que ce soit avec des livres, des films, de la téléréalité. Tout est empreint d’une certaine vérité…J’espère que ceux qui font l’émission des Anges de la téléréalité riront s’ils lisent ce roman ! Je pense qu’il n’y avait pas meilleur moyen de le commencer que comme l’a fait notre autrice ! Il lance « l’action », il donne le ton et on sait directement que notre rire risque de briser les parois de notre lecture !

 

Alors les personnages…Mon dieu mais le neveu est aussi taré que sa tante punaise ! C’est à mourir de rire mais attention ne pensez pas que ce n’est pas sérieux ou quoi que ce soit parce qu’on rit. Les relations entre Elias et Capucine. Leur histoire commune n’est pas des plus simples pourtant ils ont réussi à surmonter chaque épreuve avec « classe » et humour. Ce n’est pas pour ça que rien ne les touche, au contraire. Ils sont remplis d’une certaine humanité, de réalité. On dirait parfois que Capucine se cache derrière son « masque » d’humour et de sarcasme pour camoufler un mal-être plus profond qu’on découvre au fur et à mesure dans le roman. Ils n’ont tous les deux pas une vie facile, chacun de leur côté et ce roman permet de toucher plusieurs points au cœur de l’actualité, de la vie en société comme le harcèlement mais je tairai l’autre thématique afin de ne pas spoiler. Les personnages sont vivants et tous sont remplis d’humour. Je ne pensais pas en trouver autant bien que je connaisse déjà la plume de l’autrice et son style ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Marceau (Docteur Tanguy) parce qu’il était moins dans l’humour et on sentait que son histoire était aussi touchante, et dure malgré ce qu’il a fait subir à Capucine alors qu’elle était jeune.

 

Les cours de récréation que ce soit en petites classes, au collège ou lycée sont toutes aussi difficiles. Faire partie d’un groupe, d’une bande de potes ne veut pas dire que nous sommes populaires, heureux ou même libres d’être comme on le veut. A ces jeunes âges, on se crée un identité sans le savoir qu’on a l’impression avoir l’obligation de garder pour pouvoir garder son groupe, ses amis. A cet âge, il est important pour les élèves et enfants d’avoir une identité sociale auprès d’autres. C’est pourquoi certains se font malheureusement marcher dessus, j’ai connu cette période et ce genre de situation ! Le roman n’en fait pas une apologie mais nous permet de tirer une belle morale de tout ça ! J’ai adoré lire ce roman parce qu’en plus de l’apprécier il parle de sujets que je trouve important, surtout actuellement. Ces derniers sont plusieurs et permettent de toucher un peu à tout !

 

La meilleure amie de Capucine est…vraiment timbrée mais alors je n’ai jamais vu ça…Sauf qu’en réalité je suis capable de sortir d’aussi grosse énormités qu’elle alors forcément j’étais morte de rire encore une fois ! Tous les personnages sont au top pour nous faire passer le moment de lecture le plus drôle et le plus touchant de l’année !

 

Concernant l’histoire en elle-même. C’est une pépite d’or autant pour les leçons que nous pouvons en tirer comme je l’ai déjà évoqué. Je l’ai trouvée très bien ficelée et remplie de certaines surprises dont une que je n’ai pas deviné alors que j’aurai pu mais je ne m’y attendais vraiment pas car la description des personnages ne s’est pas du tout attardée dessus et de toute l’histoire d’ailleurs. Un détail aurait pu me mettre sur la voie mais je n’ai pas écouté la petite voix dans ma tête héhé ! Sincèrement c’était un vrai régal que ce soit au début, milieu ou la fin. C’est ficeler d’une main de maître ! Les états d’âme de Capucine, la relation avec son neveu, sa vengeance qu’on pourrait penser vouée à l’échec vu les émotions et sentiments de notre jeune maman par substitution ainsi que l’histoire avec Guillaume sont vraiment tops ! Alors Guillaume…Il m’a fait beaucoup rire aussi, j’avais envie de dire « quel petit jeunot ça va lui passer » mais j’ai pris plaisir à vivre dans leur petite vie dérangée ou…déjantée ! :p Capucine est libraire…Ah quel merveilleux métier XD ! Ce sont des tous petits rien qui nous apprécier une histoire parfois ! Un peu comme celui-ci par exemple !

 

La plume de l’autrice est vraiment très agréable. Simple, légère, remplie de folie mais presque magique tant c’est plaisant et agréable de la lire. Les descriptions ne sont pas trop nombreuses et pas superflues. Les dialogues font réalistes et ne sont pas tirés par les cheveux, puis ils sont tellement drôles…Et empreints d’une belle vérité et de belles leçons ! Non franchement je suis très agréablement surprise parce que…Oua, j’ai adoré XD !

 

La fin de l’histoire m’a surprise car je m’attendais à ce que ça finisse un peu comme dans une majorité de romance (je ne détaillerai pas plus pour ne pas spoiler évidemment) mais non pas du tout. Donc en fait… c’est très très bien mené !

 

Ah oui le seul gros point négatif : Pourquoi nous n’avons pas le droit à la suite de suite ? Je suis vraiment déçue…Cela ne devrait pas être autorisé de terminer un roman comme ça…Bon sang j’ai vraiment hâte que le tome deux sorte parce que je veux vraiment savoir comment tout ça va évoluer, comme les relations vont évoluer aussi, enfin bref je veux la suite quoi ! XD (Ce passage était bien-sûr ironique les amis…)

 

Donc pour conclure : C’est une magnifique histoire qui a su me fait rire, pleurer et toucher mon petit cœur d’artichaut par les nombreux sujets qu’on pourrait qualifier de douloureux dont il parle. Les personnages sont excellents, ils nous font rire, réfléchir et passer une merveilleuse lecture ! La trame de l’histoire est tout à fait crédible, j’ai adoré vivre leur histoire avec eux. Franchement je me suis éclatée à lire cette histoire et je pense que je la relirai si j’ai un petit coup de mou parce que c’est une histoire « remonte-moral et fou rire » garantis ! C’est un roman frais, parfait pour l’été, pimpant et magnifique !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

2 réflexions sur “|43| La dent dure de Valentine Stergann

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s