|51| Shaena d’Aurélie Depraz

Résumé : Extrême nord de l’Ecosse, 1214

Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond !

Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Ecossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche.

Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis.

Pas même elle.

 

Nombre de pages : 180 environ (numérique)

 

Genre : Romance historique

 

Je remercie une nouvelle fois Aurélie pour ce service presse.

 

J’aimerai pouvoir faire des chroniques en trois mots du style : j’ai adoré ! Oui parce qu’ici c’est encore une fois le cas. Je rappelle que j’avais presque eu ou eu un coup de cœur avec « Indomptable Aquitaine » et je dois dire que celui-ci se rapproche aussi du coup de cœur. Oui et je ne dis pas ça à chaque chronique car bah j’ai pas des coups de cœur h24 ! Enfin bref tout àa pour dire que ce fut une merveilleuse lecture et je vais vous détailler pourquoi.

 

Pour commencer, j’ai beaucoup apprécié le début car le personnage principal, Connor et son ami venait de rentrer chez « eux ». Enfin surtout Connor qui quelques années plus tôt a fui pour éviter le mariage auquel le destinait son père. Seulement une mauvaise surprise l’attend, tout est à « reconstruire », il aura beaucoup de travail et ne se laissera pas démonter.

 

Bon du coup cela me donne envie de parler des personnages. J’ai…encore…adoré Connor. Il est têtu, ne veut pas reconnaître la vérité même quand elle saute aux yeux, et ce, aux siens surtout, il est « fort » enfin il réussit à tout reprendre en main et ce, malgré son père, un certain ivrogne. Quand il ne veut pas, c’est : Non c’est non ! Pourtant petit à petit on se rend compte qu’il changé, on peut entrevoir une belle évolution de ce personnage. Quant à Shaena, c’est une femme forte, qui sait prendre ses propres décisions bien qu’elle n’ait pas trop le choix à cause de son père. Cependant, elle sait s’affirmer, se faire entendre dans ce milieu d’homme dans lequel la « guerre » risque de faire rage autant par le sentiment que la situation géopolitique un peu « précaire » de Caithness ! On l’envoie se marier avec quelqu’un qui l’a déjà repoussé une fois alors que déjà toute petite elle « l’appréciait » déjà ! C’est une jeune femme pleine d’attention et d’altruisme qui sait faire fondre notre cœur. Leur relation à tous les deux va s’avérer très compliquée, et nous avons un petit air d’Indomptable Aquitaine en inversée. Je ne vous dirai pas en quoi exactement mais si vous avez lu celui dont je parle et celui-ci vous saurez très certainement pourquoi !

 

J’ai aussi adoré le contexte historique car il n’était pas non plus présent de manière trop forte. J’ai bien aimé car on s’éloignait tout de même un peu plus de la « royauté » ou de quelque chose de plus classique si je peux me permettre ce terme. Je trouvais que ce roman avait quelque chose de plus authentique on va dire, de plus « naturel » enfin nature. Je ne sais pas comment exprimer ça mais j’avais l’impression d’un super retour aux sources. Ma manière de m’exprimer est un peu bancale mais je ne trouve pas les bons mots, et je ne crois pas qu’il y en ait. Je trouvais l’histoire « innocente » en fait et particulièrement touchante. Il y avait de l’action, des moments de tendresse, de remise en question, et plein d’autres choses qui rendent l’histoire sublime !

 

La plume d’Aurélie était vraiment très agréable à retrouver. Je trouvais même qu’il y avait une pointe de poésie dans ce roman, comme s’il était rythmé par une douce mélodie qui nous emportait dans les Orcades à travers de magnifiques étendues verdoyantes et chatoyantes ! Un peu de soleil aussi, de la pluie et tout un tas de temps différents ! Je ne sais pas si c’est moi, ma manière de lire ce roman, ou réellement l’autrice, mais j’ai constaté une certaine différence dans son style d’écriture avec les autres romans que j’ai pu lire.

 

En fait j’ai l’impression de lire un conte de fées historique et sans autre magie que celle de l’amour. La fin était…très belle aussi, j’en aurai bien lu un peu plus. Ce serait sympa je pense d’en savoir plus sur la vie de chacun après…la fin (oui j’allais spoiler la fin sans le vouloir mais je me retiens XDD Pardon !) Non franchement, ce fut encore une très très bonne lecture !

 

Donc pour conclure : C’est un nouveau « J’adore » pour Aurélie et sa merveilleuse romance historique ! Connor (j’avais marqué connard sans m’en rendre compte mais chuuuuuuuut) et Shaena ont fait fondre mon cœur. Je ne l’ai pas notifié mais les personnages avaient pas mal d’humour aussi. Le rythme de l’histoire m’a paru mélodieux avec une belle pointe de poésie au travers de ma lecture ! Je recommande vraiment cette romance historique car j’ai trouvé qu’elle avait quelque chose de plus que dans les autres ! Merci encore à Aurélie et je vous retrouve très bientôt !

 

Gros bisous mes coccinelles ❤

Votre Cocci-Lectrice et la petite Quenelle (mascotte de la page maintenant) !

Publicités

2 réflexions sur “|51| Shaena d’Aurélie Depraz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s