|69| Blind de Mo Gadarr et Haley Davis

Résumé : Quand on a 18 ans, on a envie de croquer l’existence à pleines dents. On pense que les adultes ne comprennent rien à l’amour. Le fort, celui qui vous pousse à déplacer des montagnes ; le vrai, celui qui vous donne des ailes. Je ne pensais pas éprouver un tel sentiment, jusqu’à ce que je le rencontre. Lui seul a été capable d’apaiser ce vide laissé par mon incapable de père. Mon chevalier. Pourtant, tout le monde l’a détesté, surtout Abel, mon meilleur ami. J’ai dû faire des choix, changer et grandir plus vite. Tout ça aveuglément. Je m’appelle Camille. Voici mon histoire.

 

Nombre de pages : 532 (papier)

 

Genre : romance/ prévention de l’emprise amoureuse

 

Merci énormément aux deux autrices pour m’avoir envoyé leur bébé ! J’avais très hâte de le découvrir bien que je ne savais pas trop dans quoi je me lançais car je savais que c’était un roman assez engagé voire beaucoup engagé sur un sujet que je ne connaissais pas. Pour tout vous dire avant de le dire plus en détail…J’ai adoré !

 

Au début, j’étais très intriguée car comme je l’ai dit, j’avais peur de ce que j’avais lire. Pourtant je n’ai pas pu lâcher les lignes du regard. J’ai lu une trentaine de pages, j’ai dû m’arrêter, puis j’ai repris, encore et encore jusqu’à ce que j’en arrive à plus de la moitié. Le début n’est pas lent au contraire, il est plutôt rapide et sincèrement ce n’est pas dérangeant car tout ce qu’il se passe demande un tel procédé, qu’il en fait des mots et des phrases pour raconter comme se défaire de l’emprise. J’ai trouvé ça très intéressant aussi. L’héroïne tombe rapidement dans le piège, l’étau se resserre on se sent attrapé nous aussi. On se demande ce qu’il va se passer, et comment, et c’est tout un cheminement particulièrement précis. Franchement un très très bon début qui nous donne réellement envie de lire la suite :p

 

L’histoire en un mot pour la décrire : intéressante. Non ultra intéressante j’ai été captivée du début à la fin et puis mine de rien, bien que ce soit une fiction, ce n’est pas faux du tout. C’est empreint d’une vérité de notre société que nous ignorons mais qui doit toucher plus de personnes qu’on ne pense. L’héroïne a une très belle « mauvaise » évolution. On la voit arriver dans cette emprise à cause d’un mal-être depuis trop longtemps camouflé. Souvent on se dit qu’en épargnant les gens de notre peine, on fait une bonne action mais là c’est tout le contraire qu’il se passe. La jeune femme semble perdue, alors qu’elle est bien entourée et justement la voir sombrer de ce procédé m’a presque fait peur. On ressent un danger lorsqu’on lit les lignes de l’autrice surtout que nous avons les deux points de vue. Celui de la personne sous emprise, ainsi que celui de l’ami qui voit les grands changements arriver. Et comme je l’ai dit, ça fait vraiment peur et personnellement j’étais aussi particulièrement peinée de ce revirement de situation. Je me suis souvent demandé…Comment peut-on être aveugle à un tel point ? Comment peut-on rester avec une personne dont la violence est sa meilleure manière de résoudre les problèmes ? Tout autant que la peur ? Se faire endoctriner…Je ne pensais pas que cela pouvait arriver aussi vite ni de cette manière. Et lorsqu’on sait le fin mot de la fin…Whaou…Il en faut de la force et du caractère ! Tout autant que lorsqu’on est du côté de ceux qui ne peuvent qu’observer, soutenir et continuer d’être présent sans rien faire à part…attendre. La partie d’Abel est aussi passionnante que celle de Camille, et nous avons peur avec lui. Sincèrement un grand bravo pour cette histoire, je lui souhaite qu’elle aille loin et qu’elle puisse ouvrir les yeux à de nombreuses personnes ! Elle est captivante !

 

Pour les personnages alors là…C’est presque parfait aussi. Camille est une jeune femme pleine d’avenir et touchante. On la sent seule, en quête de réponses sur des sujets tel que son père, l’Algérie ce pays qu’elle semble particulièrement chérir sans le connaître réellement. Elle se laisse rapidement embobiner par la seule personne capable de lui donner ce qu’elle recherche au moment où elle le recherche. Une fois « prise au piège », elle m’a paru insupportable de nombreuses fois à envoyer bouler n’importe qui parce qu’elle était particulièrement aveuglée par son présumé amour pour « son chevalier d’Orient ». Cependant, je ne pouvais pas lui en vouloir parce que je savais très bien ce qu’il se passait derrière tout ça et que ce n’était techniquement « pas » sa faute. Elle ne se rendait plus compte de ce qu’elle disait, faisait et ses pensées ne lui appartenaient pas réellement donc comment être fâchée contre ce bout de femme qui a besoin d’être entourée, suivie et aimée d’un réel amour ? Abel me faisait de la peine, il aime Camille d’un tel amour qu’il cherche à ne pas sombrer. Son cœur saigne et bon sang qu’est-ce que c’est touchant ! Il est fort, mais se laisse aller à la colère par d’autres fois car il se sent impuissant et comment ne pas se sentir ainsi ? J’ai adoré son personnage parce que si elle a réussi à s’en sortir c’est en partie grâce à lui puisqu’il a refusé de la laisser partir, il a refusé de baisser les bras et de l’abandonner. Ce fut la meilleure décision de sa vie. Quant à ce « monsieur Orient », il m’a fait peur de nombreuses fois, j’ai eu envie de le tarter plusieurs fois aussi. Il aurait mérité d’être remis à sa place ! Un autre personnage intéressant : Yasmine, la sœur du grand méchant. Elle aussi était prise entre les griffes de son grand-frère. Je suis heureuse de son évolution dans le roman.

 

Les plumes des deux autrices sont fabuleuses. Ensemble elles nous offrent un roman passionnant ! Nous passons par de nombreuses émotions, du rire, aux larmes, du cœur qui se serre, au souffle coupé lors de situation de danger pour nos personnages adorés ! Sincèrement j’ai adoré, c’est un style fluide, les descriptions il n’y en a pas trop et bien qu’on ait de nombreuses très nombreuses informations, ce n’était pas du tout indigeste. J’étais vraiment captivée par tout ce qui nous était raconté ! Bravo les filles vous formez un magnifique duo 😀

 

La fin…Elle nous tord le ventre. On a peur qu’il se passe de mauvaises choses mais au final…Elle est très bien, très belle, émouvante et touchante surtout grâce aux titres des chapitres. Soit Camille, soit Abel, puis Elle, puis Lui puis le dernier. Formidable ! Je n’avais pas forcément fait attention à ça au début mais lorsque je l’ai remarqué j’étais en mode « aaaaaaaaah mais l’idée de génie ! » Cela a rajouté un peu plus d’émotions bien que ce soit un détail minime. Tout était…Parfait, je n’ai absolument rien à redire !

 

Pour conclure : J’ai adoré ce roman, il était captivant à tout point de vu ! L’intrigue était très bien ficelée, les personnages bien développés, profonds bien que parfois on puisse avoir envie de taper Camille. Je me suis intégrée à l’histoire comme si j’étais une âme, une sorte d’ange gardien veillant sur la petite tribu de Blind ! Le sujet du roman est réel et en plein dans une actualité assez « ignorée » de notre société alors je trouve cela très bien traité dans l’histoire sans en faire trop ni chercher à créer une apologie « de » ! J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la saga bien que chaque tome puisse se lire indépendamment du précédent, de quel sujet ça va traiter etc ! Encore une fois merci à vous les filles, c’est une pépite que vous avez entre vos mains ! Un petit coup de cœur pour moi 😀

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s