|91| Abysses de Lily Haime

Résumé : « L’un est mon enfer… »

À la mort de sa mère, Rafael se retrouve seul dans les rues de Boston, cette ville qui l’a vu grandir. Une nuit, dans une impasse sans lumière, il rencontre Charles et, avec lui, le monde obscur de la prostitution. Dix ans plus tard, les trottoirs qu’il arpente ont l’éclat des beaux quartiers. Chaque dollar qu’il empoche porte quelques gouttes de son sang, quelques-unes de ces larmes qu’il ne verse jamais. Pourtant, tous les dimanches sans exception, il revient quand même vers Charles.Un jour de hasard, il croise Caleb, un petit génie de l’aéronautique, élève surdoué du MIT. Rafael plonge alors dans un regard gris qui lui murmure quelques vérités. Petit à petit, un pas après l’autre, d’une lueur vacillante aux lendemains incertains, Rafael se laisse approcher, se laisse émouvoir. Malgré ces portes qui se ferment sur lui, ces chambres où il se perd, il laisse Caleb lui murmurer une autre façon d’aimer.

« … l’autre est mon espoir. »

 

Nombre de pages : 385 (papier)

 

Genre : romance M/M

 

Je remercie sincèrement et autant de fois qu’il le faudra, Angélique, pour ce cadeau. J’espère que tu liras cette chronique pour voir ces remerciements ! Sincèrement je ne savais pas si cela allait me plaire car je lisais peu de M/M et que je ne connaissais pas l’auteure mais je me suis pris une géante claque dans la figure. Ce roman est un véritable coup de cœur, alors encore merci ❤

 

Dès le début j’ai su que ce roman me plaisait, rien qu’à la fin du prologue. Je ne sais pas pourquoi je l’ai pressenti. Peut-être le style d’écriture ou alors le sujet du roman alors que j’avais clairement trouvé super intéressant car original et peu utilisé dans les romans. Certainement parce que c’est un sujet bien trop « tabou » peu importe le pays. J’ai été charmée, happée par le récit comme je ne l’avais pas été depuis bien longtemps.

 

L’histoire maintenant. Bluffante, géniale, et magnifique sont les trois adjectifs que je pourrais donner. Emouvante aussi. Le début nous raconte l’enfance très dure de Rafaël tandis qu’il plonge dans les méandres d’une vie particulièrement dénuée de ce qu’on pourrait appeler le sens, l’envie de vivre. Parce qu’il n’aimait clairement pas cette dernière. Puis la vie nous apporte parfois des surprises et sa surprise c’est Caleb. Un petit génie du MIT. Franchement du début à la fin j’ai adoré. C’était très bien construit, parfois nous avions le droit de rire parce que c’était amusant, d’autres j’ai eu les larmes aux yeux tant c’était émouvant, remplis de vérité. A travers ce roman, on découvre une autre réalité souvent ignorée aux yeux des gens « normaux » même si je déteste ce terme. Le monde de la prostitution est certainement aussi sombre que décrit et montré dans le roman surtout lorsqu’on lit que l’histoire a pu naître grâce à un témoignage. C’était merveilleux, cela bougeait, on n’avait pas le temps de s’ennuyer. Enfin je ne me suis pas ennuyée j’étais accrochée…Et puis sincèrement, tout ce qu’il se passe c’était aussi dark, bien sombre et ça j’adore. Franchement…Il y en avait pour tous les goûts et je dois dire que j’ai été ravie de voir qu’il n’y avait pas de « sexe » à foison, pas réellement d’explicite même si c’était son métier et c’était vraiment agréable. J’avais un peu peur qu’il y en ait trop, ou beaucoup. Mais non et j’en ai été super surprise ! Je vous recommande chaudement cette histoire qui fait passer par de nombreux états d’âme et qui est…Magnifique. Je ne dirai pas un conte de fées moderne mais pourquoi pas après tout ! Un remake de Cendrillon version masculine ? Non aller j’arrête. Parce que je ne sais pas si cela servirait le roman que de dire ça et j’ai tellement aimé…L’originalité était top aussi. En vrai tout allait très bien XD ! Alors n’hésitez plus à vous lancer dans cette lecture si vous l’avez dans votre PAL ou que vous vous demandiez si vous alliez vous le prendre.

 

Les personnages. Je les ai quasiment tous aimés. Rafaël je pense que ce sera mon chouchou parce que bon sang qu’est-ce qu’il est touchant, intéressant, vrai ! Il est fort mais il sait montrer ses faiblesses, il sait se remettre en question bien que ce soit une sacrée tête de mule tout de même. Oui il refuse de discuter de sa situation parce qu’il s’y est encore plus enfoncé pour sauver sa famille de cœur, celle qui a su le faire sortir de cette tourmente dans laquelle il était alors qu’il venait de commencer son travail. Abou, est aussi intéressant, un prêtre qui aide autant qu’il le peut, qui ne s’arrête pas au travail d’une personne, à ce qui rebute tant d’autres personnes. Il y va, il fonce même s’il se prend des murs à cause de Rafaël et son refus de se laisser aider parce qu’il a peur que les autres prennent. Et il se refuse à ce qu’ils souffrent. Soli, un p’tit gars bien marrant qui souffre de la situation et Ama, cette femme avec un grand cœur et un certain caractère. Elle est toujours présente pour chacun et tous sont présents les uns pour les autres aussi dur cela soit-il. Et Caleb, ce petit génie, c’est vraiment un génie oui. Je l’ai adoré, il est tenace, persévérant et va au bout de ses idées. Même si Rafaël le repousse de nombreuses fois, cherche à lui faire peur il ne réussit à rien. C’est un petit bout d’homme bien fort. Très sympa.

 

Le style de l’autrice est absolument fabuleux, il m’a fait accrocher directement. C’est beau, magnifiquement bien écrit, c’est touchant. Il y a beaucoup d’émotions là où il en faut, j’ai eu de nombreuses fois les larmes aux yeux. Sincèrement j’ai rarement lu un livre avec une plume aussi agréable, à laquelle j’ai autant accrochée et si…Belle, magique. J’ai eu le cœur chamboulé, retourné et j’ai eu des explosions de sentiments contradictoires. C’était particulièrement dur par moments et d’autres remplis de frissons. C’était beau, pur et très bien écrit quoi…Franchement j’ai tellement aimé que je ne saurais pas quoi dire de plus. Magnifique…Géniale…Une plume d’une grande qualité !

 

La fin, mon dieu si seulement j’avais pu verser plus de larmes tranquillement…C’était magnifiquement bien pensé, bien tourné et depuis que j’ai entendu dire qu’il y allait avoir une suite alors j’ai particulièrement hâte ! Cette fin m’a redonnée de l’espoir, tout comme au personnage principal. Franchement je vous conseille à fond ce roman !

 

Pour conclure : Ce roman est au-dessus d’un coup de cœur, c’est ce que j’appelle une claque littéraire. Une claque littéraire parce qu’à la fin je n’avais toujours pas compris ce que je venais de lire. Enfin si je l’avais compris mais je suis restée en mode « bon c’est fini mais bordel qu’est-ce que c’était bon…Je veux y retourner », et même pire que ça. La plume de l’autrice est d’une magnifique et grande qualité parce qu’elle parvient à nous faire gravir des monts puis les redescendre et passer par tout un tas d’émotions positives ou négatives, et j’ai pleuré. J’ai tant pleuré. J’ai été touchée, l’histoire est belle, originale et dure. Il faut avoir le cœur accroché et je l’ai eu. Les personnages sont forts, sont beaux, sont touchants, un n’hésite pas à foncer, s’enfoncer durement pour que l’autre sorte la tête de l’eau. Le sujet de base est traité d’une belle manière, l’autrice réussit à montrer tous les côtés qu’il peut y avoir. Positif ou négatif, et c’était rudement bien mené. Merci encore une fois à Angélique pour ce cadeau que je ne regrette pas, parce que c’est ma plus belle lecture de cette année et je pense qu’elle sera difficilement détrônable pour l’instant… !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

2 réflexions sur “|91| Abysses de Lily Haime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s