|135| Fucking Paradise Island de Mila Jensen

Résumé : Elle déteste dire oui. Il va lui faire adorer ça.

Kate est surnommée la « Dragonne », et ce n’est pas pour rien ! Bourreau de travail, caractère bien trempé, elle impressionne autant qu’elle effraie.

Contrainte à des vacances forcées, elle atterrit sur la petite île de Paradise Island, au cœur de la Polynésie française. Au programme : soleil, plage, farniente… tout ce qu’elle déteste !

Et la cerise sur le gâteau ? Anton. Sexy et mystérieux, il lui tient tête et la rend dingue… au point de bouleverser tous ses repères.

Elle refuse de céder même au désir, il est décidé à la faire succomber…

Ça promet !

 

Genre : Romance feel-good

 

Nombre de pages : 300 (numérique)

 

Merci à l’autrice et aux éditions addictives pour ce service presse ! 😀

 

J’étais morte de rire dès le début ! Mais pour tout avouer après ce début en fanfare, j’ai été un peu perplexe par l’attitude de l’héroïne. Je l’ai trouvée vachement violente, genre vraiment. J’ai carrément été choquée. Alors burn-out, histoire passée qui l’a changé, je veux bien mais pour moi c’était un peu trop. C’était d’une méchanceté, je ne pensais pas être choquée mais j’ai eu un petit électrochoc quand même. Je me suis arrêtée dans ma lecture pour pouvoir mieux reprendre et j’ai bien fait de continuer ma lecture.

 

En effet, après ce début que j’ai trouvé, particulier, j’ai embarqué dans cette histoire qui dépassait le caractère très « violent », froid et dur de Katheleen. Je savais que l’histoire allait plus loin que ça, qu’il y avait une ou des raisons à son comportement particulièrement odieux et presque insupportable. Je fus donc heureuse de constater une nouvelle tournure des évènements, quelque chose de relativement plus calme sans perdre le caractère de feu, la « bonne » mauvaise humeur de Katheleen et son humour…Que je ne saurais pas qualifier mais je riais de bon cœur ! J’ai vraiment mais alors vraiment bien fait de continuer parce que cette histoire…J’ai clairement adoré. Evidemment il fallait passer cette première partie un peu dure mais dès l’instant que la jeune femme débarque sur l’île, on sent que ça change, doucement, même vraiment doucement parce qu’elle n’est pas décidée à laisser le bonheur l’emporter, ni le lâché prise d’ailleurs. J’ai beaucoup aimé ces moments où on sentait que sa carapace se perforait, j’avais hâte même de lire les passages émouvants. L’histoire tourne autour d’une magnifique reconstruction, de changements, de vivre au lieu de survivre. La manière dont elle rencontre le patron de l’hôtel était surprenante mais amusante ! J’ai aimé le rythme du récit aussi parce qu’on avait de l’humour, des choses particulièrement touchantes puis des moments simples de la vie. Bon avec Katheleen les moments simples et prendre du plaisir c’est comme moi et la géo, ça fait 0 mais bon. Et puis le petit Benito était vraiment génial comme personnage, il apportait un peu de jeunesse et de candeur malgré son passé bien lourd ! L’enchaînement des évènements « importants » étaient bons, il n’y en avait pas trop et le reste m’a continuellement intrigué, m’a fait me questionner sur la suite des évènements. J’ai même été plusieurs fois surprise, surtout vers la fin parce que je ne m’attendais pas à un revirement. Cette lecture frôle le coup de cœur !

 

Au niveau des personnages, je n’en parlerai que de quatre parce qu’ils sont pour moi les plus importants et sûrement les seuls les plus importants en vérité XD ! Commençons par le plus jeune de la bande pour innover un peu. Il s’agit de Benito, un jeune garçon de douze ans, sorti des rues. Qu’est-ce qu’il a pu me faire rire avec ses « wesh » à longueur de journée ! Et en même temps il m’a touché par la manière qu’il avait de se comporter avec Katheleen. Il a eu le droit à une merveilleuse évolution, il a fait confiance à la pire des garces et pourtant il s’en est retrouvé plus heureux qu’avant. Passons au deuxième, j’ai nommé Adam. Sincèrement je rêverai d’avoir sa force de caractère pour passer au-dessus de tout ce que lui a envoyé l’héroïne. Il a bien fait de se venger comme il l’a fait parce que…De 1, elle le méritait dans tous les sens du terme et de deux, ce ne fut pas si mauvais que ça ! Il me faisait rire lui aussi. Bon qu’on se le dise ce fut le cas de tous ! Une belle bande de rigolos ! Même si Adam est « absent » un moment du roman, j’ai été très heureuse de le retrouver. C’est ce que j’appelle un VRAI ami, toujours là quoi qu’il se passe. Puis nous avons Anton. Il ne s’est pas découragé de suite malgré les attaques sauvages de Katheleen. Il a aussi son caractère, il est drôle, attachant aussi et bon sang mais qu’est-ce que ça fait du bien un personnage qui remet à sa place quelqu’un qui vient et qui veut « baiser » ! Je vous jure que j’ai presque sauté sur place tellement ça n’arrive pas souvent. C’est hyyyper rare surtout quand on se doute que les deux personnages vont finir ensemble, généralement ils se sautent dessus sans qu’un mette un stop avec pour raison « qu’ils apprennent à se connaître avant ». J’ai adoré ! Et c’est vraiment un pillier pour Katheleen bien qu’elle s’en rende compte assez tardivement ! Passons à la Dragonne : Katheleen ! Comme déjà dit j’ai eu du mal au début avec son humour parce que pour moi c’était de la méchanceté pure et dure et j’ai trouvé ça bof même si par la suite, on « comprend » ce qui la pousse à être aussi dur qu’un diamant. C’était un personnage complexe, avec un humour vraiment mordant et particulier mais que j’ai fini par apprécier parce que je n’ai fait que rire ! C’est celle qui à mon sens évolue le plus, parce qu’elle a énormément de travail à fournir sur elle-même et à la fin elle a encore du boulot ! J’ai fini par l’apprécier parce que l’autrice a réussi à nous faire voir au-delà de cette carapace trop forte par moment ! Katheleen est une belle personne qui mérite de redevenir celle qu’elle était !

 

Alors sincèrement le style de l’autrice est juste à tomber ! Le roman se lit tout seul ! C’est drôle, c’est « tendre », c’est amusant, c’est frais, c’est pimpant et vachement sympa à lire ! Même si l’humour au début m’a paru trop violent sincèrement qu’est-ce que j’ai pu rire par la suite…Et puis j’ai eu le droit à de merveilleux passages tellement touchants que j’en avais clairement les larmes aux yeux. Je me retenais aussi fort que l’héroïne pour ne pas pleurer.

 

La fin va s’apparenter au moment que j’ai préféré, enfin pas totalement mais celui où l’on constate une grande évolution des personnages tout autant que de l’histoire. Et est-ce que je parle de cet épilogue qui m’a fait sourire et limite pleurer comme une mongole tellement je l’ai trouvé génial ? Je vais éviter mais le roman a été magnifiquement bien conclu !

 

Pour conclure : C’est un roman qui a frôlé le coup de cœur pour moi ! J’ai adoré les personnages bien que Katheleen m’ait au début excédé par son humour méchant. Toutefois je vous recommande cette histoire parce que j’ai passé un merveilleux moment de lecture autant que de détente ! Le récit est très bien rythmé, j’ai adoré partir dans les îles avec les personnages et je suis tombée amoureuse de la plume de Mila ! Elle est absolument géniale ! Ca se lit tout seul, je ne me suis pas rendue compte des pages qui passaient ! Les points positifs ? Le style, l’humour au fil des pages et les personnages haut en couleur avec un joli message de reconstruction ! Je remercie encore une fois Mila et les éditions addictives pour ce service presse !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s