|145| Notre échappée belle d’Alex Kin

Résumé : Comment réagir lorsqu’on rencontre la bonne personne au mauvais moment ?

Les routes de Lila et Noé se croisent par hasard, et dès le début, c’est une évidence, une attirance immédiate et intense. Cependant, le destin s’est moqué d’eux en leur accordant à peine le loisir de se découvrir. Peu importe pour les jeunes gens. Portés par le même crédo de vivre sans regret, ils choisissent de saisir cette opportunité et de la savourer pleinement.

Leur plan est simple, limpide : profiter du peu de temps à leur disposition, sans se poser de questions ni se faire de promesses. Mais c’est sans compter sur leur entourage qui ne voit pas leur aventure d’un bon œil. Leurs proches vont tout essayer pour les ramener dans le droit chemin.

Mais Lila et Noé n’entendent pas se laisser dicter leur conduite. Avec humour, tendresse et légèreté, ils vont goûter chaque moment précieux passé ensemble. Ils devraient pourtant se méfier, car cette échappée belle pourrait les mener plus loin qu’ils ne l’ont imaginé.

 

Genre : romance

 

Nombre de pages : 332 (papier)

 

Je remercie Alex Kin pour l’envoi de ce service que j’ai dévoré dès que je l’ai pu !

 

Dès le début j’ai su que j’allais adorer. Je le dis peut-être souvent, ou pas d’ailleurs, mais sincèrement j’ai accroché dès les premières pages. J’ai retrouvé la plume de l’autrice superbe à lire, très fluide, amusante et en même temps touchante, et je n’avais qu’une hâte lire, lire et lire la suite. Je n’ai eu que des bonnes impressions et je ne fus clairement pas déçue par la suite !

 

Ce livre est une pépite. Je vais sûrement le répéter une ou deux fois, voire plus, mais clairement c’est un coup de cœur, un petit chouchou que je vais garder précieusement. D’ailleurs, je crois qu’il y a une suite…J’en suis déjà ravie. Je m’attendais à un roman sur le vélo à vrai dire, pas un road trip amoureux absolument délicieux à lire. Evidemment j’ai relu plusieurs fois le résumé, avant de commencer/reprendre ma lecture pour comprendre que je me trompais lourdement. Je n’ai pas été déçue de ma lecture, j’avais peur de ce dans quoi je m’engageais parce que j’ignorais ce que cela pouvait donner. Pour autant, même la rencontre, le début de cette romance particulière ne m’a pas paru trop rapide. Et pourtant, une rencontre le jour pour que le soir ils finissent plus ou moins ensemble, cela a de quoi me freiner et me faire frissonner. Mais là, j’étais simplement dans l’histoire comme un photographe, ou un reporter qui suivait les personnages du début à la fin. C’était simplement beau, frais, touchant, réaliste. Ouais réaliste même si je n’ai aucun exemple près de moi ou de ma part pour dire que c’est possible. Je ne voyais simplement aucun couac, tout comme dans les propositions irréfléchies, des personnages. Pas irréfléchies, mais prises sur un coup de tête. Cela faisait unique, et juste un lâcher-prise magnifique ! Un comme je n’arriverais pas à faire. Pendant le road trip je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j’ai trouvé ça tellement beau, pur, innocent. Juste une envie de réellement vivre au lieu de survivre de la part des personnages. Une envie de découvrir l’inconnu, de sauter à pieds joints dedans. J’ai vécu ce voyage en même temps qu’eux, j’ai découvert les lieux à travers leurs yeux, leurs émotions. J’étais en colère avec eux, en bref j’ai clairement VECU l’histoire, chose qui en lisant ne m’est pas arrivé depuis un moment. J’ai clairement vibré.

 

Parlons donc personnages ! Nous avons Noé, je ne sais pas pourquoi je parle de lui en premier mais je l’ai beaucoup aimé. Il était audacieux, charmeur et charmant. On aurait presque pu dire l’homme parfait s’il n’avait pas fait cette « minime » erreur. Seulement avec ce qui nous a été expliqué, comment on nous a présenté cette chose, je n’ai même pas pu lui en vouloir parce que je comprenais. Il n’y avait pas besoin de plus d’explications. C’était ce qu’il faillait quand il le fallait. Il était doux et protecteur d’une toute autre manière que le frère de Lila, Clément. Ce dernier m’a paru être un sombre idiot beaucoup trop protecteur mais au fil du roman, on apprend es raisons qui le poussent à être ainsi avec sa sœur. Et c’est particulièrement louable lorsqu’on sait que les parents n’ont quasiment rien fait. Ce personnage est vraiment intéressant. Lila l’est tout autant puisqu’elle est très secrète, et le secret qui nous est révélé à la fin, clairement je ne l’ai pas vu venir parce que l’histoire nous focalisait sur tout autre chose. C’est une femme qui rêve de sa liberté, d’une réelle liberté pas une qu’elle aurait prise pour aller contre la volonté de son frère, ou de quiconque d’autre. Elle a envie de faire plein de folies et comme je l’ai dit, simplement de vivre pas de survivre. J’avais envie de me mettre au milieu et de lui dire, vas-y fonce ! Fais ce qui peut te rendre heureuse ! J’ai aimé son côté un peu piquant aussi car tout était fait avec un peu d’humour ! Quant à la belle-sœur, Raphaèle, son rôle était vraiment appréciable, comme si elle avait été la clé à tous les problèmes. Cass était à mourir de rire avec ses crises bien qu’on ne les vive pas vraiment ou qu’on ne suive pas trop ce personnage ! J’avoue que j’aurais peut-être aimé la voir un peu plus parce qu’elle était complexe et aurait pu un peu plus évoluer ! Peut-être dans le prochain tome !

 

La style de l’autrice s’est affiné, il est encore plus agréable à lire même s’il l’a toujours été. J’ai retrouvé cette pointe d’humour un peu partout que j’avais adoré dans « Mon prince ne viendra pas » mais aussi cette pointe de sagesse, de dureté et d’émotions. Certains passages étaient durs, notamment ceux sur la famille mais pour autant cela ne m’a pas paru…trop poussé, trop noir. C’était simplement réaliste, et pour connaître cette situation familiale difficile autour de moi, j’étais triste. J’ai ressenti beaucoup d’émotions, de sentiments et je ne me suis pas ennuyée par des descriptions lourdes, inutiles ! Franchement c’était impeccable !

 

La fin est une merveille. Tout s’accélère, j’ai eu envie de botter bien des fesses pour être polie, et de tirer les personnages par la peau du Luc comme on dit ou des oreilles. Au final, j’ai fini avec les larmes aux yeux. C’était intense, émouvant au possible. J’ai adoré !

 

Pour conclure : Ce roman, signé Alex Kin, est un coup de cœur, autrement dit une pépite que j’ai eu énormément de plaisir à lire. Je vous le recommande à fond, tout particulièrement en cette saison d’été ! C’est un roman frais, pimpant avec de l’humour, de l’émotion, du réalisme ! Les personnages avaient pas mal de caractère, ils se tiraient parfois dans les pattes mais ils savaient faire preuve de remise en question, ils se comportaient en adulte punaise ! Le style de l’autrice est absolument génial à lire, les pages se sont tournées toutes seules, je voulais constamment savoir la suite même si cela me rapprochait de la fin. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde parce que j’étais comme un personnage du roman. Je m’imaginais plus que les scènes, les lieux, les émotions, je les vivais. C’est une chose importante parfois de pouvoir entièrement se plonger dedans comme si nous étions un des personnages. Je remercie sincèrement l’autrice pour m’avoir permis de lire son second roman ! J’ai hâte de lire tous les prochains ! Je pourrais presque dire que pour l’instant, c’est mon autrice française préférée !

 

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s