|193| Si belle, Sybille de Valentine Lalande

Résumé : Sybille se trouve moche, fade, inintéressante. Elle rase les murs du lycée pour ne pas se faire remarquer. Chaque jour, elle tente de sourire à son reflet dans le miroir, mais lorsque sonne sa première heure de cours, elle remet son masque d’adolescente solitaire ignorée par ses camarades. En secret, elle observe Soren, le type du dernier rang qui passe ses journées à griffonner sur un carnet.

Lorsque leur professeur de Littérature les soumet à un exercice d’écriture en binôme, elle espère bien tomber sur celui qui l’envoûte depuis le collège.

Malheureusement, le sort en décide autrement. Et c’est la pétillante Sofia, sa meilleure amie aussi généreuse en formes que de caractère, qui tombe sur Soren. La banale Sybille se retrouve à devoir travailler avec Samuel, qui décroche de loin la palme du pire crétin de la classe. Arrogant, imbu de lui-même et redoublant pour la deuxième fois… L’exercice littéraire risque de ne pas être une partie de plaisir.

À moins que… Et si Samuel l’aidait à prendre confiance en elle et à faire craquer le mystérieux Soren ?

Genre : YA

Nombre de pages : 356 (papier)

J’ai été particulièrement ravie lorsque j’avais découvert que je l’avais gagné dans un concours sur instagram et alors dès que j’ai ouvert les premières pages, ce fut génial ! J’étais ravie !

On ne perd pas de temps à poser la situation initiale. J’ai même été surprise d’arriver si vite au moment dont parle le résumé mais pas mécontente parce que c’est à la fin du roman ou plutôt au milieu que j’ai compris l’utilité de cette rapidité ! Et pour une fois, ce n’est clairement pas un point négatif. J’ai adoré me replonger dans un roman de Valentine, parce que c’est toujours super agréable à lire !

L’histoire est sublime, touchante…Et poignante. Disons que c’est une des choses qui peut arriver à l’adolescence que j’aurais peut-être aimé vivre. Ces histoires de copains, copines de lycée, d’ennemis…Bon évidemment j’ai eu ma dose de trucs…Mais je ne sais pas. Malgré tout ce qui se passe dans ce roman, j’avais envie de faire partie de leur bande. Et puis…J’ai un prénom en S moi aussi…Je peux bien y être :p Enfin bref, trêve de bavardage sur moi vous êtes ici, certainement pour mon avis…Eh bien j’ai adoré ! Ce n’est pas un coup de cœur, peut-être parce qu’il faisait trop écho à un sentiment d’inachevé (par rapport à ma vie lycée etc hein XD), mais c’est vraiment une merveilleuse lecture que je recommanderai si on me demande de bons livres à lire, avec une histoire pleine d’émotions. On suit le petit groupe de quatre, qui était franchement génial lui aussi, à travers leurs aventures. Sincèrement, j’ai vibré constamment, j’ai adoré chacune des pages de ce roman même s’il m’a manqué un petit truc que je n’explique pas pour avoir un coup de cœur. De toute façon, avec Valentine je sais que je vais forcément aimer son roman. Ses histoires sont toujours remplies de beaux messages, d’espoir, d’amour et d’humour qui feraient fondre n’importe qui. Je ne peux d’ailleurs que vous les recommander ! Et moi je vais foncer me procurer ses autres romans pour les lire dès que possible ! Dans cette histoire, on parle d’acceptation de soi, de confiance en soi, d’homophobie, de courage et d’une sacrée force de caractère ! De pardon aussi…Et c’était magnifiquement bien géré ! C’était doux et puissant, déstabilisant et rassurant !

Bon il est temps de passer aux personnages. En premier, j’ai décidé de parler de Soren. C’est un personnage un peu comme j’ai pu l’être au lycée : dans son coin, son monde, pas vraiment compris des autres et qu’on ignore presque. Il m’a profondément touché parce que je me suis identifiée à lui pour pas mal de choses. Et puis il y a Lou, la bimbo catégorisée comme une peste, la pire des garces alors qu’au fond, elle est humaine comme tout le monde avec ses qualités, ses défauts. Oui elle agit mal mais les autres personnages ne la connaissent pas.  Ils se font une idée d’elle sans creuser (au début évidemment). Passons à Sybille, un personnage excellent même si au début j’avais un peu de mal. Là n’est pas une critique mais elle me paraissait linéaire, elle ne savait pas trop de ce qu’elle pouvait. Elle était en « crush » sur Soren, elle était perdue quoi. Et au final…Je me suis pris en pleine face ce que j’avais encore une fois pu être. Presque amoureuse mais…invisible. C’est drôle, ou un beau hasard mais je pouvais m’identifier dans chacun des personnages. C’est ça que j’ai adoré aussi ! Sofia est la seule à laquelle j’ai pu m’identifier par rapport à aujourd’hui. Elle a ce merveilleux petit brin de folie où elle s’assume malgré les remarques même si sa confiance en elle peine parfois. Terminons par Samuel, le bad-boy, enfin catégorisé ainsi. Il était lui aussi très touchant. Il m’intriguait, il ne dévoilait pas grand-chose de lui mais sa belle amitié envers Sofia a permis qu’il se dévoile. J’ai adoré connaître son histoire, son passé, son avenir. Je vais terminer par Pierre, l’oncle de Sybille. C’est un bon personnage aussi, un allié dans la place ! Toute cette troupe va vraiment me manquer, elle me manque déjà au moment où j’écris cette chronique.

Comme pour chacun des romans de Valentine, ce qui m’aide à accrocher est son style. Il est absolument merveilleux. Comme je l’ai déjà dit, avec elle je passe souvent du rire aux larmes et par tellement d’émotions que je ne pourrais toutes vous les citer ! Franchement, rien que pour sa plume vous devez foncer ! C’est tellement touchant…Et tellement hilarant parfois !

La fin…est…Si belle.

Pour conclure : C’est un merveilleux roman, Ô combien touchant, émouvant. Les différents personnages sont si singuliers les uns envers les autres que je suis certaine que chaque lecteur en trouvera un auquel s’identifier. Ça a été mon cas, avec chacun d’entre eux. La plume de l’autre est si belle, qu’il faut que vous lisiez chacun de ses romans parce qu’à la fin d’une première lecture, vous en redemanderez ! L’histoire est remplie de merveilleux messages, elle aborde pas mal de thèmes qu’on rencontre dans la vie de tous les jours mais qu’on ignore parfois. C’est un livre de toute beauté (et si vous entendez la voix du personnage qui le dit…Considérez que ce n’est pas ma faute !) que je vous recommande ! Foncez, lisez, relisez !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s